En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Cuivre

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

Le cuivre est un oligoélément qui participe à de nombreuses réactions biochimiques dans les cellules. Il est indispensable à la formation des tendons et des cartilages, à la minéralisation des os, à la production des globules rouges, ainsi qu’à la synthèse de la mélanine (pigment colorant la peau et les cheveux) et de certains messagers chimiques du cerveau.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des aliments et compléments alimentaires contenant du cuivre. Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits peuvent prétendre contribuer :

  • au métabolisme énergétique,
  • au maintien du tissu conjonctif,
  • au fonctionnement du système nerveux,
  • à la pigmentation de la peau et des cheveux,
  • au transport du fer dans le sang,
  • au fonctionnement du système immunitaire,
  • à la protection contre les radicaux libres (effet antioxydant),

seulement si ces produits contiennent au moins 0,15 mg de cuivre pour 100 g, 100 ml ou par emballage si le produit ne contient qu’une portion.

Par contre, les aliments et compléments alimentaires contenant du cuivre ne peuvent PAS prétendre :

  • contribuer au métabolisme du glucose (sucre) ou du cholestérol ;
  • réduire la fatigue (dans le cadre de mélanges de vitamines et de minéraux).

Ces revendications d’effet sont désormais interdites pour les compléments alimentaires contenant du cuivre.

Carence, usages et propriétés supposées du cuivre

noix

La carence en cuivre provoque une anémie, une fragilité osseuse, des retards de croissance, et une plus grande sensibilité aux infections. Elle est rare dans les pays industrialisés.

Au-delà du traitement des carences, le cuivre est proposé, pour ses propriétés antioxydantes, dans le traitement de l'arthrose et des maladies cardiovasculaires, ainsi que pour stimuler les défenses immunitaires.

Quelle efficacité pour le cuivre ?

Le cuivre ne semble pas avoir d’effet sur la fatigue ou sur le système cardiovasculaire, y compris sur les taux de cholestérol. Ses effets sur l’arthrose n’ont pas été étudiés à grande échelle et restent incertains.

Les autorités sanitaires européennes ont reconnu l'intérêt des aliments ou compléments alimentaires sources de cuivre dans de nombreux domaines du fonctionnement du corps (voir encadré ci-dessus), sous condition d'un apport minimal par portion.

Précautions à prendre avec le cuivre

Les femmes enceintes, celles qui allaitent, ainsi que les personnes souffrant de troubles du foie ou des reins ne devraient pas ingérer plus de 3 mg de cuivre par jour.

À haute dose (un à plusieurs grammes pris en une fois), le cuivre est un poison qui provoque des vomissements, des hémorragies, de la diarrhée et des problèmes de foie. Pour cette raison, les compléments de cuivre doivent être tenus hors de portée des enfants.

La prise de compléments de cuivre est contre-indiquée en cas de maladie de Wilson, une maladie génétique rare qui provoque l'accumulation du cuivre dans l'organisme.

Formes et dosage du cuivre

Le cuivre se présente sous forme de comprimés, de gélules ou de solutions contenant divers sels tels que gluconate, sulfate ou oxyde. La dose de cuivre recommandée est de 1,5 à 3 mg par jour, en tenant compte de celui contenu dans les aliments.

Le fer, le zinc et le molybdène diminuent l'absorption du cuivre par l'intestin. C'est pourquoi les compléments contenant ces substances ne doivent pas être pris en même temps.

Sources alimentaires du cuivre

Le cuivre est présent dans les noix, les graines, le foie et les rognons, le son, le germe de blé, la levure de bière, les légumes secs, les fruits de mer et les crustacés.

L'avis du spécialiste sur le cuivre

Une alimentation équilibrée suffit largement à couvrir les besoins en cuivre, et la prise de compléments ne présente aucun intérêt.

Sources : EU Register on nutrition and health claims, EFSA, 2014.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson Healthcare, 2001.
Directive 2008/100/CE du 28 octobre 2008

Actualités

Les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Gonarthrose : déremboursement des solutions viscoélastiques d'acide hyaluronique pour injection intra-articulaire

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude