En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Prégnénolone

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

La prégnénolone est une hormone naturellement présente dans notre corps, en particulier dans le cerveau. Elle sert de précurseur chimique à la fabrication d’autres hormones : DHEA, progestérone, cortisol et aldostérone. Si la DHEA est considérée comme l’hormone « mère » des hormones sexuelles, la prégnénolone en serait l’hormone « grand-mère ». Chez certaines personnes, les taux sanguins de cette hormone diminuent avec l’âge.

Usages et propriétés supposées de la prégnénolone

patate douce

La prégnénolone est proposée comme traitement des troubles de la mémoire liés à l’âge, pour soulager la dépression, mais aussi comme anti-inflammatoire dans le traitement des douleurs liées aux rhumatismes. Elle est également supposée soulager les troubles liés à la ménopause tels que bouffées de chaleur, sécheresse vaginale, incontinence urinaire, troubles de l’humeur.

Quelle efficacité pour la prégnénolone ?

Les seules études publiées concernent l’effet de la prégnénolone sur les troubles de la mémoire liés à l’âge. Chez le rat et la souris, l’administration de prégnénolone augmente de manière significative la mémoire à court terme, celle qui, chez l’homme, permet par exemple de se rappeler un nouveau numéro de téléphone ou l’endroit où est garé un véhicule. Mais aucune étude n’a confirmé cet effet chez l’homme.

Précautions à prendre avec la prégnénolone

Parce que la prégnénolone est le précurseur chimique de la DHEA, il est possible que son administration provoque une augmentation des taux sanguins des hormones sexuelles. En conséquence, son usage est déconseillé chez les personnes qui souffrent ou ont souffert de cancers sensibles à ces hormones : ovaire, utérus, sein, testicule et prostate, et celles qui ont des antécédents familiaux concernant ces cancers. La prise de prégnénolone est contre-indiquée chez les femmes enceintes, celles qui allaitent, et chez les enfants.

La prégnénolone possède un effet excitant sur les cellules du cerveau, démontré en laboratoire. Son usage est donc contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’épilepsie. Dans tous les cas, la prise de prégnénolone doit impérativement être faite sous contrôle médical : les taux sanguins d’hormones sexuelles, de cholestérol et de sucre seront suivis régulièrement.

La prise de prégnénolone peut s’accompagner d’effets indésirables tels que nausées, hypertension artérielle, fatigue, maux de ventre, diabète, baisse du taux sanguin de cholestérol HDL (le « bon cholestérol ») ou acné. Chez les femmes, il serait théoriquement possible que la prégnénolone, en augmentant les taux de DHEA, provoque une chute des cheveux, ou encore une augmentation de la pilosité sur le corps et le visage ainsi qu’un changement de la voix qui devient plus grave.

Les personnes qui prennent des médicaments contre l’excès de cholestérol, les troubles de l’érection ou les mycoses (infections par les champignons), doivent éviter d’avoir recours à la prégnénolone ou, au minimum, bénéficier d’un suivi médical attentif.

Origine, formes et dosage de la prégnénolone

La prégnénolone est synthétisée à partir de substances contenues dans le soja ou l’igname sauvage. Son usage en France reste marginal. Elle ne peut être obtenue que sur présentation d’une ordonnance à un pharmacien qui la conditionnera en gélules pour son client. Les doses prescrites dans la prévention des troubles de la mémoire liés à l’âge sont de 30 à 50 mg par jour.

L'avis du spécialiste sur la prégnénolone

Les rares médecins français qui ont prescrit de la prégnénolone à leurs patients rapportent que ses effets sur les troubles de la mémoire sont intéressants, mais qu'ils disparaissent trop rapidement pour que son usage soit justifié.

Sources : The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998.
European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003.
PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001.
PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007.

Actualités

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude

10 idées reçues sur les dispositifs d'inhalation passées au crible de la médecine fondée sur les preuves

Aérosols-doseurs et inhalateurs de poudre sèche : 10 idées reçues au banc d’essai