En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

S-adénosyl-L-méthionine (SAM-e)

Mis à jour : Vendredi 20 Novembre 2015

La S-adénosyl-L-méthionine, également appelée adénosylméthionine ou SAM-e, est une substance naturellement produite par le corps. Elle participe à la fabrication de très nombreuses molécules : hormones, protéines, messagers chimiques du cerveau, antioxydants naturels, par exemple. En tant que complément alimentaire, elle est surtout proposée pour soulager l’arthrose et la dépression.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la S-adénosyl-L-méthionine (SAM-e). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre contribuer à maintenir la santé ou la mobilité des articulations.

Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les compléments alimentaires contenant de la S-adénosyl-L-méthionine (SAM-e).

Usages et propriétés supposées de la S-adénosyl-L-méthionine

comprimé

Parce que les taux sanguins de SAM-e sont anormalement faibles chez les personnes atteintes de dépression, d’arthrose (rhumatismes) et de maladies du foie, cette substance est commercialisée pour soulager ces problèmes de santé.

Elle est d'autre part proposée pour soulager les symptômes de fibromyalgie, un problème de santé qui associe fatigue, dépression et douleurs musculaires.

Quelle efficacité pour la S-adénosyl-L-méthionine ?

La SAM-e est commercialisée comme médicament contre l’arthrose dans divers pays européens. Cet usage repose sur plusieurs études portant sur plus de vingt-deux mille personnes et qui ont montré que la SAM-e soulageait efficacement la douleur liée à l’arthrose. Ses effets se font sentir après une période pouvant aller jusqu’à cinq semaines pendant lesquelles la SAM-e est administrée à fortes doses.

En 2012, les autorités sanitaires européennes ont refusé l'allégation de santé relative à la santé des articulations aux compléments alimentaires contenant de la SAM-e. Pour les experts, les preuves scientifiques sont insuffisantes pour justifier cette allégation. En conséquence, les compléments alimentaires contenant de la SAM-e vendus dans l'Union européenne ne peuvent se prévaloir d'un quelconque effet sur les articulations.

La SAM-e n’a jamais prouvé son efficacité dans le traitement de la dépression. En particulier, ses effets potentiels n’ont pas été comparés à ceux des antidépresseurs utilisés aujourd’hui.

L'efficacité de la SAM-e contre les symptômes de la fibromyalgie n'a pas encore fait l'objet d'études cliniques convaincantes.

Quelques études ont suggéré un certain intérêt de la SAM-e dans la prise en charge des troubles du foie liés à l’alcoolisme, mais d’autres études restent à faire pour confirmer cet usage.

Précautions à prendre avec la S-adénosyl-L-méthionine

Les femmes enceintes et celles qui allaitent devraient s’abstenir de prendre de la SAM-e.

L'usage de cette substance est également déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles bipolaires (maniaco-dépression) ou de maladie de Parkinson, à celles qui prennent des médicaments antidépresseurs.

Il est recommandé de prendre la SAM-e avec des vitamines B6, B9 et B12. En effet, la prise de SAM-e peut augmenter la production d’homocystéine par l’organisme, une substance qui pourrait être associée à un risque accru de maladies cardiovasculaires et dont l’élimination est favorisée par ces vitamines.

Les effets indésirables de la SAM-e le plus couramment observés sont les troubles digestifs, l’anxiété, les insomnies et les spasmes musculaires.

Origine, formes et dosage de la S-adénosyl-L-méthionine

La SAM-e est fabriquée de manière synthétique. Elle est conditionnée en comprimés gastrorésistants, c’est-à-dire qui résistent aux sucs de l’estomac, le plus souvent dosés à 200 mg.

Les doses utilisées dans les études sont de 400 mg, trois fois par jour pendant trois à cinq semaines, puis de 200 mg, deux fois par jour. La SAM-e semble mieux absorbée lorsqu'elle est prise à jeun.

Les personnes chez qui la SAM-e provoque des nausées ou des troubles digestifs au début du traitement peuvent augmenter progressivement le dosage pour éviter ce type d'effet indésirable.

L'avis du spécialiste sur la S-adénosyl-L-méthionine

La confusion règne sur l'usage de la SAM-e chez les personnes qui souffrent d'arthrose. Peu de preuves d'efficacité existent pour une substance qui reste assez chère. Son usage devrait se faire en accord avec le médecin traitant.

Sources et références

Actualités

Les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Gonarthrose : déremboursement des solutions viscoélastiques d'acide hyaluronique pour injection intra-articulaire

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude