En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Superoxyde dismutase (SOD)

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

La superoxyde dismutase (SOD) est une enzyme produite par les cellules des organismes vivants, animaux et végétaux. Sa fonction est de piéger les radicaux libres produits par le métabolisme. La superoxyde dismutase est un antioxydant puissant. Il en existe quatre formes selon le métal contenu dans sa molécule : fer, manganèse, cuivre ou zinc.

Des études pratiquées chez l’animal (la mouche du vinaigre et le ver microscopique C. elegans) ont montré qu’une manipulation génétique visant à augmenter les taux de SOD et de catalase, une autre enzyme antioxydante, dans les cellules augmentait de 50 % la durée de vie de ces animaux. Cette découverte a propulsé la SOD au rang des substances destinées à lutter contre le vieillissement d’autant que, chez l’homme, les taux de SOD dans le sang diminuent avec l’âge.

Décision des autorités de santé européennes

En 2012, les autorités de santé européennes (EFSA, European Food Safety Authority et la Commission européenne) se sont prononcées sur certaines allégations santé des compléments alimentaires contenant de la superoxyde dismutase (SOD). Après examen des données scientifiques, elles ont estimé que ces produits ne peuvent PAS prétendre protéger les cellules des radicaux libres (effet antioxydant).

Cette revendication d’effet est désormais interdite pour les compléments alimentaires contenant de la superoxyde dismutase (SOD).

Usages et propriétés supposées de la superoxyde dismutase (SOD)

complément alimentaire

La SOD est proposée dans le traitement des maladies liées à l’âge, comme l’arthrose.

Les fabricants revendiquent en outre une action contre l'asthme ou pour stimuler l'immunité.

Elle a également été proposée pour aider à lutter contre les effets indésirables de la radiothérapie anticancéreuse.

Quelle efficacité pour la superoxyde dismutase (SOD) ?

Aucune étude sérieuse ne semble confirmer les propriétés supposées de la SOD. Seule une étude sur l’animal a montré un intérêt dans le cadre de la radiothérapie anticancéreuse. Par ailleurs, la SOD semble très mal absorbée par le tube digestif.

Précautions à prendre avec la superoxyde dismutase (SOD)

En l’absence de données spécifiques, les femmes enceintes ou celles qui allaitent, ainsi que les enfants, doivent s’abstenir de prendre de la SOD.

Origine, formes et dosage de la superoxyde dismutase (SOD)

La SOD était autrefois extraite des globules rouges de bovins. Cette pratique est aujourd’hui interdite dans le cadre des précautions imposées par la crise de la vache folle. La SOD est désormais extraite du melon. Une forme supposée être mieux absorbée par l’intestin a été récemment mise au point et commercialisée sous la forme de gélules.

La dose recommandée par le fabricant est de 500 mg en deux prises quotidiennes.

L'avis du spécialiste sur la superoxyde dismutase (SOD)

La SOD est proposée à un prix très élevé qui n'est justifié par aucune preuve d'efficacité.

Sources et références

Actualités

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude

10 idées reçues sur les dispositifs d'inhalation passées au crible de la médecine fondée sur les preuves

Aérosols-doseurs et inhalateurs de poudre sèche : 10 idées reçues au banc d’essai