En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Vanadium

Mis à jour : Lundi 18 Août 2014

Le vanadium est un métal présent en très petites quantités dans les aliments. Administré à des cellules en culture, il possède les mêmes effets que l’insuline : il favorise le stockage du glucose (sucre) par les cellules. Cette propriété a justifié la mise en place d’études portant sur son utilité chez les personnes diabétiques.

Usages et propriétés supposées du vanadium

persil

Certains compléments alimentaires contiennent des dérivés du vanadium mieux absorbés par l’intestin que le vanadium lui-même : oxovanadium, peroxovanadium, par exemple. Ils sont proposés dans la prise en charge du diabète et pour augmenter la musculature chez les sportifs.

Quelle efficacité pour le vanadium ?

Aucune étude n’a, à ce jour, montré d’intérêt pour la prise de vanadium par les personnes diabétiques. De la même manière, son usage pour augmenter la masse musculaire ne repose sur aucune étude.

Précautions à prendre avec le vanadium

Le vanadium est un métal rapidement toxique. La prise de doses trop élevées se traduit par des problèmes digestifs et par l’apparition d’une coloration verte de la langue.

L'usage du vanadium et de ses dérivés est fortement déconseillé, aux personnes diabétiques comme aux autres.

Formes et dosage du vanadium

Le vanadium et le sulfate de vanadium, parfois employé, sont très mal absorbés par l’intestin : moins de 5 % des doses ingérées. Des dérivés mieux absorbés sont proposés sous forme de gélules ou de comprimés.

L’apport journalier conseillé de vanadium, dans le cadre d’une alimentation équilibrée, est de 15 µg par jour (0,015 mg).

Sources alimentaires de vanadium

Le poivre noir, les champignons, les fruits de mer et le persil sont riches en vanadium.

L'avis du spécialiste sur le vanadium

L'usage de compléments alimentaires contenant du vanadium, sous quelque forme que ce soit, est très fortement déconseillé.

Sources et références

  • Guide des compléments alimentaires, Vidal, 2008
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude

10 idées reçues sur les dispositifs d'inhalation passées au crible de la médecine fondée sur les preuves

Aérosols-doseurs et inhalateurs de poudre sèche : 10 idées reçues au banc d’essai