En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Gentiane jaune

Mis à jour : Vendredi 03 Août 2012

Les liqueurs apéritives à base de gentiane jaune sont consommées depuis plusieurs siècles. En phytothérapie, cette plante est traditionnellement utilisée pour stimuler l’appétit, faciliter la digestion et lutter contre les ballonnements et les flatulences. En l’absence d’études convaincantes, l’usage de la gentiane jaune repose sur la tradition.

Origine et usages de la gentiane jaune

gentiane jaune

La gentiane jaune (Gentiana lutea) pousse dans les montagnes européennes. Avec sa taille élevée (jusqu’à 1,4 m) et ses fleurs jaunes, elle se remarque facilement. À l’automne, les racines de plantes sauvages âgées de quelques années sont récoltées et séchées. Cette récolte est strictement réglementée pour protéger l’espèce. Attention, récolter soi-même de la gentiane peut se révéler dangereux : elle est facilement confondue avec le vératre blanc (Veratrum album), une plante très toxique qui est à l’origine d’empoisonnements fréquents, parfois mortels.

En phytothérapie, la gentiane jaune est utilisée pour ouvrir l’appétit, soulager les maux d’estomac et aider les digestions difficiles. Elle est également proposée comme tonique général.

Les autres usages traditionnels de la gentiane jaune
La gentiane jaune a également été proposée pour lutter contre la fièvre, les règles douloureuses, le diabète et la toux grasse.

Comment la gentiane jaune agit-elle ?

La racine de gentiane jaune contient des substances amères (sécoiridoïdes monoterpéniques, par exemple gentiopicroside, amarogentine ou gentiobiose) qui, comme toutes les substances de ce type, stimulent l’activité de l’estomac de manière réflexe.

Quelques autres plantes utilisées pour stimuler l'appétit
La phytothérapie traditionnelle utilise également les plantes suivantes pour lutter contre la perte d’appétit :
  • Absinthe (Artemisia absinthium)
  • Fenugrec (Trigonella foenum-graecum)
  • Quinquina (Cinchona officinalis)

Quelle efficacité pour la gentiane jaune ?

Des études portant sur des sujets sains ont montré que la gentiane jaune stimule la sécrétion de sucs digestifs par l’estomac. Mais les études cliniques portant sur l’utilisation thérapeutique de la gentiane jaune sont de mauvaise qualité méthodologique et son usage ne repose que sur le savoir traditionnel et empirique.

Ce qu’en pensent les autorités de santé

... l’EMA

L’Agence européenne du médicament considère comme « traditionnel » l’usage de la gentiane jaune contre « la perte temporaire d’appétit et les problèmes digestifs et gastro-intestinaux légers ». L’EMA recommande un traitement d’une durée maximale de deux semaines.

... l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé reconnaît comme « traditionnel » l’usage de la gentiane jaune contre « les problèmes digestifs (perte d’appétit, ballonnements et flatulences) ».

... la Commission E

La Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît l’usage de la gentiane jaune dans les mêmes indications que l’OMS.

... l’ESCOP

La Coordination scientifique européenne en phytothérapie reconnaît l’usage de la gentiane jaune contre « la perte d’appétit après une maladie et les problèmes digestifs ».

Comment utiliser la gentiane jaune ?

Formes et dosage de la gentiane jaune

Les infusions de gentiane jaune se font avec 1 à 2 g de racine séchée dans une tasse d’eau bouillante pendant dix minutes. La dose conseillée est de trois à quatre tasses par jour, une demi-heure à une heure avant le repas (perte d’appétit) ou juste après (digestion difficile).

Contre-indications de la gentiane jaune

La racine de gentiane est contre-indiquée chez les personnes qui souffrent d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, de reflux gastro-œsophagien ou d’hypertension artérielle.

Effets indésirables et surdosage de la gentiane jaune

Les effets indésirables de la gentiane jaune sont les maux de tête, la diarrhée et les crampes d’estomac. D’autres effets indésirables ont été signalés plus rarement : accélération du rythme cardiaque et démangeaisons.

Interactions de la gentiane jaune avec d’autres substances

Aucune interaction n’a été signalée avec la gentiane jaune.

Gentiane jaune, grossesse et allaitement

Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne prendre de gentiane jaune ni pendant la grossesse ni pendant l’allaitement.

La gentiane jaune chez les enfants

L’usage de la gentiane jaune chez les personnes de moins de dix-huit ans est déconseillé par l’Agence européenne du médicament.

L'avis du spécialiste sur la gentiane jaune

De nombreuses liqueurs apéritives contiennent de la gentiane jaune. Elles doivent être consommées avec modération. Les contre-indications signalées ci-dessus s'appliquent à ces boissons apéritives.

Sources et références

  • Guide des plantes qui soignent, Vidal, 2010
  • PDR for Herbal Medicines 4th edition, Thomson Healthcare, US 2007
  • European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs - The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003
  • PDR for Nutritional Supplements, Thomson PDR, US 2001
  • The Complete German Commission E Monographs - Therapeutic Guide to Herbal Medicines, American Botanical Council, US 1998

Actualités

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude

10 idées reçues sur les dispositifs d'inhalation passées au crible de la médecine fondée sur les preuves

Aérosols-doseurs et inhalateurs de poudre sèche : 10 idées reçues au banc d’essai