En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

GYNOSITOL®

Mis à jour : Mardi 21 Mars 2017

Formes, Présentations

Sachet :

Boîte de 60 (ACL 3401560213553).

Composition

Pour 1 sachet : myo-inositol 2000 mg, maltodextrine 97,3 mg, anti-agglomérant : silicium dioxyde (E551)  2,5 mg, acide folique : 0,2 mg.

Propriétés

Complément alimentaire à base de myo-inositol et d'acide folique. L'acide folique favorise la croissance cellulaire et réduit les anomalies de fermeture du tube neural. Cet apport quotidien correspond à 200 % des valeurs nutritionnelles de référence (VNR).

Conseils d'utilisation

Dose journalière recommandée :

2 sachets soit 4 g de myo-inositol et 400 μg d'acide folique.

Chaque sachet contient de la poudre qui se dissout complètement dans l'eau ou peut être ingérée directement dans la bouche, avec un goût légèrement sucré.

Précautions d'emploi

A utiliser en complément d'une alimentation variée et équilibrée et d'un mode de vie sain.

Déconseillé en cas d'allergie à l'un des composants. Ne pas dépasser la dose journalière conseillée. Tenir hors de portée des enfants.

Conditions de conservation

A conserver à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'humidité.

13, rue Périer. 92120 Montrouge

Tél : 01 42 31 30 30

Actualités

Les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Gonarthrose : déremboursement des solutions viscoélastiques d'acide hyaluronique pour injection intra-articulaire

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude