En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

EXOMEGA Huile nettoyante émolliente

Mis à jour : Mardi 21 Mars 2017

A-Derma, c'est l'avoine dermatologique des peaux fragiles (A pour Avoine et DERMA pour DERMAtologique).

L'Avoine dermatologique A-Derma bénéficie de 3 propriétés : elle rééquilibre, apaise et répare toutes les peaux fragiles tout en garantissant une tolérance optimale.

Ainsi, A-Derma prend soin de toutes les peaux fragiles, du nourrisson au sénior, du geste d'hygiène à celui du soin.

Présentation

Flacons de 200 ml (ACL 3401360027213) et de 500 ml (ACL 3401398730086).

Composition

Base lavante douce (sans savon). Extrait de Plantules d'Avoine Rhealba®. Filaxérine® (association d'une substance inductrice de filaggrine et d'acides gras essentiels oméga 6). Glycérine. pH 5,5.

Propriétés

Nettoie en douceur, diminue la sécheresse de la peau, apaise et hydrate.

Utilisation

Hygiène quotidienne des peaux à tendance atopique et très sèches (nourrisson, enfant et adulte). Visage et corps.

Mode d'emploi

Sous la douche, émulsionner sur peau mouillée. Rincer et sécher sans frotter.

45, place Abel-Gance. 92100 Boulogne

Tél : 05 63 58 88 00. Fax : 05 63 58 86 66

Site web : www.aderma.fr

Actualités

Les données disponibles ne permettant pas de confirmer l'intérêt des dispositifs médicaux à base d'acide hyaluronique en solution injectable dans la stratégie thérapeutique de l'arthrose du genou (illustration).

Gonarthrose : déremboursement des solutions viscoélastiques d'acide hyaluronique pour injection intra-articulaire

HYLO CONFORT PLUS soulage les symptômes de sécheresse oculaire sévères ou persistants (illustration).

Sécheresse oculaire : HYLO CONFORT PLUS désormais remboursable

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude