En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

COALGAN®

Alginate de calcium

Mis à jour : Jeudi 25 Août 2016
Domaines d’utilisation : Produits à base d'alginate de calcium

Formes, Présentations

Mèche stérile de 4 cm :

Boîte de 5 sachets individuels non pelables (ACL 3401073757667).

Également disponible sous forme de :

Compresses : Boîte de 5, dimensions 3 × 5 cm, ACL 3401563015536.

Pansements adhésifs : Boîte de 12, dimensions 7,2 × 2,5 cm et 7,2 × 3,5 cm, ACL 3401521069847.

Poudre : Flacon de 8 g, ACL 3401521069908.

Composition

Fibres d'alginate de calcium (origine végétale).

Propriétés

Coalgan est un hémostatique local et cicatrisant.

Indications

Forme Mèche :

  • Hémostase :

    Saignements de nez (épistaxis), saignements cutanés (coupures, écorchures, points de ponction), saignements buccaux, extractions dentaires.

  • Cicatrisation :

    Plaies cutanées ≤ 8 cm2 : plaies chirurgicales, plaies traumatiques (écorchures, coupures, éraflures, ampoules ouvertes, brûlures superficielles) ; fin de cicatrisation en relais d'Algostéril.

Forme Compresse :

Saignements des plaies superficielles, saignements de nez, saignements des zones très vascularisées (arcades sourcilières), brûlures superficielles et suintantes, saignements buccaux.

Forme Pansement adhésif :

Saignements des blessures superficielles (coupures, ampoules ouvertes, petites plaies).

Forme Poudre :

Plaies du cuir chevelu, coupures de rasoir, écorchures, égratignures, érythèmes fessiers.

Coalgan est efficace chez les patients présentant des troubles de l'hémostase congénitaux ou acquis (sous antiagrégants plaquettaires, antivitamines K ou héparine).

Coalgan s'utilise chez l'enfant, la femme enceinte et l'adulte.

Précautions d'emploi

Coalgan peut être humidifié pour faciliter son introduction dans la narine.

En cas d'humidification de Coalgan, ne jamais utiliser de l'eau stérile, utiliser uniquement une solution de NaCl à 0,9 % (sérum physiologique) : les ions Na+ de la solution NaCl s'échangent avec les ions Ca 2+ de Coalgan, ce qui permet la gélification et le retrait indolore de Coalgan.

Vérifier l'intégrité du sachet avant l'utilisation du produit.

Mises en garde :

Toujours utiliser Coalgan dans son intégralité (sans couper, sans effilocher).

Coalgan ne doit pas rester en place plus de 24 heures.

Usage unique (formes Mèche, Compresse, Pansement adhésif). Ne pas réutiliser en raison d'un risque de contamination microbienne et de perte de performance.

Produit stérile. Stérilisé par rayonnement β. Ne pas restériliser.

Interactions :

Coalgan ne doit pas être utilisé avec les solutions alcalines, telles les solutions d'hypochlorite de sodium, ou contenant de la chlorhexidine, du chlorure de benzalkonium ou des sels de cuivre.

Si de tels produits sont utilisés sur la plaie, rincer abondamment avec une solution de NaCl à 0,9 % avant d'appliquer Coalgan.

Effets indésirables :

Coalgan contient des traces de tensioactif et peut provoquer des réactions d'hypersensibilité chez certains sujets sensibilisés.

Contre-indications

Aucune connue à ce jour.

Conseils d'utilisation

Saignement de nez (formes Mèche, Compresse) :

  • Pencher la tête en avant, se moucher afin d'éliminer les caillots.

  • Déchirer le sachet de Coalgan suivant le pointillé.

  • Torsader Coalgan dans le sens de la longueur pour obtenir une mèche compacte (Coalgan peut être imprégné de sérum physiologique NaCl à 0,9 % pour faciliter son introduction dans la narine).

  • Introduire Coalgan. Pincer les deux narines pendant 10 minutes.

  • Laisser Coalgan en place au moins 30 minutes et au maximum 24 heures. Utiliser le sachet pour le jeter.

    Si le saignement persiste, 8 à 15 minutes après application, consulter un médecin.

    Pour les saignements abondants, préférer Coalgan mèche.

Saignement cutané (coupures, écorchures, points de ponction) (formes Compresse, Pansement adhésif, Poudre) :

  • Nettoyer la plaie avec de l'eau et du savon, ou du sérum physiologique (NaCl à 0,9 %).

  • Formes Compresse et Pansement : appliquer Coalgan sur la lésion en exerçant une légère pression pendant quelques secondes et le retirer à l'arrêt du saignement.

    Forme Poudre : enlever le capuchon à ailettes comme indiqué sur le flacon et le conserver car il servira à reboucher le flacon après utilisation. Saupoudrer sur la plaie ou dans la coupure. L'excédent de poudre tombe naturellement. Recouvrir si nécessaire la plaie ou coupure avec un pansement adhésif Coalgan. Ne pas essayer de retirer la poudre de la plaie, cette dernière sera éliminée avec le caillot sanguin (croûte).

Saignement buccal (lèvres, gencives, langue...) (formes Mèche, Compresse) :

  • Appliquer sur la lésion.

  • Retirer Coalgan à l'arrêt du saignement.

Les éventuelles fibres restantes après le retrait de Coalgan s'éliminent naturellement.

Coalgan peut être utilisé avec la lidocaïne-naphazoline.

Un saignement persistant nécessite un avis médical.

Conditions de conservation

Conserver dans un endroit sec, à l'abri de la lumière, à une température inférieure à 30 °C. Respecter la date limite d'utilisation.

La forme Poudre peut être utilisée pendant 6 mois après ouverture.

Renseignements administratifs

Marquage CE 0459.

41, rue de Neuilly. 92735 Nanterre cdx

Tél : 01 56 38 30 00. Fax : 01 47 25 51 58

Tél (n° Vert) : 08 00 35 51 53

Actualités

Patient souffrant d'un syndrome d'apnées du sommeil et dormant avec un dispositif de pression positive continue (illustration).

Apnées du sommeil, maladies cardiovasculaires et PPC : résultats mitigés d'une vaste étude

10 idées reçues sur les dispositifs d'inhalation passées au crible de la médecine fondée sur les preuves

Aérosols-doseurs et inhalateurs de poudre sèche : 10 idées reçues au banc d’essai

La pathologie hémorroïdaire touche les plexus veineux du canal anal, représentés ici en rouge pour les plexus internes et en bleu pour les plexus externes (illustration @Armin Kübelbeck, sur Wikimedia).

MICRO H : nouvelle gamme de dispositifs médicaux préconisés en cas de symptômes hémorroïdaires