En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Conseil santé au voyageur : Afrique du Nord dont Maroc

Mis à jour : Mardi 05 Juillet 2016

Continent : Afrique

Zones du continent : Afrique australe, Afrique équatoriale, Afrique de l’Est et îles de l’océan Indien, Afrique du Nord, Afrique de l’Ouest.

Pays :

  • Algérie
  • Égypte
  • Libye
  • Maroc
  • Mauritanie
  • Tunisie

L’Afrique du Nord est une destination privilégiée des touristes français, du fait de sa proximité, de son climat et de son usage de la langue française. Sur place, les problèmes de santé les plus courants sont liés à l’eau et aux aliments. Certaines maladies peuvent être transmises par les insectes.

Vaccins recommandés en Afrique du Nord

seringue
  • Vaccins usuels : diphtérie, tétanos, poliomyélite (DTP), coquelucherougeole.
  • Grippe saisonnière : en cas de voyage en groupe.
  • Hépatite B : en cas de séjours fréquents ou prolongés.
  • Hépatite A : quelles que soient les conditions de voyage.
  • Fièvre typhoïde : en cas de séjour prolongé ou dans de mauvaises conditions.
  • Fièvre jaune : en Mauritanie. Un certificat de vaccination antiamarile est exigé par l’Algérie, l’Egypte, la Lybie et la Tunisie pour les voyageurs en provenance d’un pays à risque de transmission.
  • Rage : en cas de séjour prolongé ou aventureux.
  • Tuberculose : pour les enfants en cas de séjours fréquents ou supérieurs à un mois.

Problèmes liés au climat et à la géographie

  • Le climat est méditerranéen au nord de la zone (hivers doux et humides, étés chauds et secs) et désertique au sud, avec des températures pouvant aller jusqu’à 50 °C en été. Protégez-vous du soleil et de la chaleur.
  • Le sirocco (vent chaud chargé de sable et de poussière) souffle fréquemment en été, favorisant la dissémination de certaines maladies. Si vous portez des lentilles de contact, évitez de les mettre dans le désert, à cause du risque d’irritation et d’infection des yeux, surtout quand souffle un vent sec ou chargé de poussière.
  • Ne vous aventurez pas seul dans le désert, il recèle de multiples dangers : tempêtes de sable, enlisement, etc. Passez par une agence spécialisée et partez avec un guide.
  • Les nuits peuvent être glaciales, en particulier dans le désert. Prévoyez toujours quelques vêtements chauds.
  • Au cours de violents orages, les fortes pluies peuvent grossir rapidement les oueds (lits asséchés de cours d’eau) et provoquer des crues soudaines. Renseignez-vous sur les conditions météo avant de partir en excursion. Il est déconseillé de stationner ou de camper dans un oued.
  • L’Algérie, le Maroc et l’Égypte se situent dans une zone d’activité sismique.

Problèmes liés aux transports

Transports routiers

Les routes sont en bon état sur les grands axes, moins en zone rurale. Le trafic est souvent très dense, les automobilistes parfois indisciplinés et les accidents fréquents. Évitez de conduire la nuit et prenez un chauffeur.
Les longs trajets automobiles en solitaire sont fortement déconseillés, en raison du risque de faux barrages dressés par des groupes armés, en particulier en Algérie. Ne voyagez qu’en convoi avec une agence spécialisée.

Transports aériens

Assurez-vous que votre compagnie aérienne ne figure pas sur la liste noire des compagnies déconseillées par les autorités européennes.

Maladies transmises par l’eau ou les aliments

  • Les maladies transmises par l’eau et les aliments sont fréquentes dans toute l’Afrique du Nord : diarrhée du voyageur, hépatite A, parasitoses intestinales, etc. Des cas de fièvre typhoïde sont rapportés dans plusieurs régions d’Algérie et en Mauritanie. L’hépatite E est présente en Egypte, au Maroc et en Tunisie. Respectez les règles d’hygiène corporelle et alimentaire. L’eau n’est potable que dans les grandes villes du Maroc et de l’Algérie, ainsi que dans certains hôtels et restaurants. Il est possible de l’utiliser pour se laver les dents. Le risque de diarrhée du voyageur est plus faible en Tunisie. Préférez l’eau en bouteille capsulée.
  • La brucellose étant présente en Afrique du Nord, évitez les produits laitiers non pasteurisés.
  • Il existe un risque de leptospirose dans toute l’Afrique du Nord et de bilharziose en Égypte (vallée et delta du Nil). Évitez les baignades en eau douce, sauf avis contraire autorisé.
  • Des cas de larva migrans cutanée sont régulièrement signalés dans la région. Évitez de marcher pieds nus et de vous allonger à même le sable.
  • Les plages algériennes situées près des zones urbaines sont déconseillées en raison de leur insalubrité. Évitez également de vous baigner dans les oueds et les barrages du Maroc.

Maladies transmises par des insectes (hors paludisme)

  • La leishmaniose cutanée est fréquente en Algérie, plus rare en Libye, au Maroc et en Tunisie.
  • Les épidémies de fièvre de la vallée du Rift sont possibles en Mauritanie, plus rares dans les autres pays. Des cas de dengue et de chikungunya ont été rapportés en Mauritanie. Le virus Zika est présent en Egypte. Appliquez les mesures de protection habituelles contre les moustiques.
  • La fièvre boutonneuse méditerranéenne et diverses rickettsioses sont présentes sur le pourtour méditerranéen. Protégez-vous des tiques.
  • Les mouches peuvent être à l’origine de myiases.

Prévention du paludisme en Afrique du Nord

moustique

Le risque de paludisme est faible dans la région. Quelques très rares foyers de Plasmodium vivax existent ponctuellement en Algérie (dans le sud et le sud-est), mais ils ne justifient pas de chimioprophylaxie.
Une chimioprophylaxie est recommandée uniquement pour un séjour en Mauritanie toute l’année dans tout le pays, excepté les régions du Nord (Dakhlet-Nouadhibou et Tiris-Zemou) et pendant la saison des pluies (juillet à octobre) à Adrar et Inchiri. Elle est la suivante : Malarone et ses génériques (Atovaquone + Proguanil), Doxy/Doxypalu/Granudoxy (Doxycyline) ou Lariam (Méfloquine).

Maladies transmises par d’autres animaux

  • La rage et l’hydatidose sont présentes dans toute l’Afrique du Nord. Évitez tout contact avec les chiens domestiques ou errants et avec les animaux sauvages.
  • Des cas humains de grippe aviaire ont été rapportés en Égypte. Il est conseillé de ne pas visiter les élevages de volailles et les marchés d’animaux (ou de rester à plus de deux mètres des animaux et des carcasses) ; respectez les règles d’hygiène habituelles.

Autres maladies infectieuses

  • La rougeole est encore présente dans certains pays (Algérie, Maroc, Mauritanie). Les adultes et les enfants non immunisés (vaccin ou maladie) doivent se faire vacciner avant d’y séjourner.
  • La tuberculose est présente dans les pays de la zone. En cas de séjours fréquents ou supérieurs à un mois, il est recommandé que les enfants soient vaccinés par le BCG.
  • L’infection par méningites à méningocoques peut survenir en Mauritanie, en cas de séjour prolongé ou en période d’épidémie ; discutez d’une éventuelle vaccination avec votre médecin. Des cas de méningite sont régulièrement rapportés dans différentes régions d’Algérie.
  • Le VIH/Sida est présent, en particulier dans les grandes villes et les lieux touristiques. Protégez-vous en utilisant des préservatifs.
  • L’hépatite B existe dans toute la zone. Si vous n’êtes pas immunisé (vaccin ou contact avec le virus), pensez à vous faire vacciner. L’hépatite C représente un véritable problème de santé publique en Égypte (10 % de la population serait infectée).

Piqûres et morsures

  • On trouve des animaux dangereux dans le désert (serpents, scorpions, araignées) : ne marchez jamais pieds nus et ne soulevez pas de pierres avec les mains. En mer, méfiez-vous des méduses, des coraux, des raies, des oursins, des rascasses venimeuses, etc. Préférez les plages surveillées et renseignez-vous auprès de la population locale sur les endroits à éviter.

Restez vigilant

  • La pollution atmosphérique est importante dans certaines villes d’Égypte (Le Caire) et du Maroc (Casablanca). Les personnes souffrant de troubles respiratoires peuvent être gênées.
  • Des mines antipersonnel et antichar sont présentes dans le Tibesti libyen, au Maroc (Sahara-Occidental), en Mauritanie (Sahara-Occidental) et en Égypte (surtout les régions frontalières : désert de Libye, région d’El Alamein à l’ouest, désert du Sinaï à l’est). Ne vous éloignez pas des zones touristiques. En zone rurale, ne quittez pas les routes ou les sentiers balisés, y compris à proximité des habitations.
  • Soyez prudent lors de vos baignades en mer, en raison de la force des courants et des lames de fond. Les noyades sont fréquentes. Le ski nautique, la planche à voile et le surf sont déconseillés sauf dans les régions touristiques équipées (mer Rouge ). Si vous pratiquez la plongée sous-marine, respectez les consignes générales de sécurité et vérifiez la qualité du matériel.

Problèmes liés aux situations politiques et sociales

  • Il est prudent d’emporter avec vous les médicaments nécessaires pour votre voyage, accompagnés de l’ordonnance. La qualité des structures de santé est très inégale. Avant de partir, vérifiez que vous êtes assurés pour les frais médicaux et rapatriement sanitaire.
  • La délinquance et la criminalité augmentent, en particulier dans les grandes villes et les lieux touristiques : pickpockets, agressions, vols à la tire, fraudes à la carte de crédit, etc.
  • Des activités à caractère terroriste existent dans toute la région. Actuellement, les autorités françaises déconseillent de se rendre dans de nombreuses régions et déconseillent formellement de se rendre en Lybie, dans la zone frontalière entre le Maroc et la Mauritanie, dans les déserts à l’est et au nord-est en Mauritanie, dans les déserts du Sinaï et du sahara ainsi que le sud de l’Egypte, dans le sud et l’est de l’Algérie, et à l’est et au sud de la Tunisie.
  • Il est important de se conformer aux us et coutumes liés à l’islam : attitude et vêtements décents (surtout pour les femmes), ne pas manger, boire ou fumer en public pendant la journée en période de ramadan, s’abstenir de consommer des boissons alcoolisées (sauf dans les hôtels et les restaurants touristiques), éviter les manifestations publiques d’affection, etc.
  • Tout français possédant également la nationalité algérienne doit se munir des documents justifiant de sa position militaire vis-à-vis de l’Algérie.
  • Évitez de prendre des photos en dehors des lieux touristiques. Certains édifices ne doivent pas être photographiés : bâtiments publics ou religieux, installations militaires, aéroports, ponts, canaux, etc.
À garder à l’esprit
note
  • Soyez très prudent au volant et ne vous aventurez pas seul en dehors des villes ou dans le désert.
  • Protégez-vous du soleil et de la chaleur, surtout en été.
  • Les risques alimentaires sont importants, respectez les règles élémentaires d’hygiène.
  • Les maladies liées à l’eau et aux aliments sont très fréquentes, respectez les règles d’hygiène corporelle et alimentaire.
  • L’application de mesures de protection contre les insectes est nécessaire dans certaines régions.
  • Restez vigilant en ville.
  • Respectez les règles de comportement dictées par l’islam.

Les informations médicales sont en constante évolution. Ces informations ne prétendent pas se substituer à un avis médical. Suivez toujours les recommandations de votre médecin traitant ou de votre pharmacien.

Sources :

 

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !