En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. ×

Chikungunya

Mis à jour : Mardi 28 Juin 2016

Le chikungunya est une infection due à un alphavirus transmis par la piqûre d'un moustique du genre Aedes, qui piquent habituellement le jour. Ces moustiques vivent en milieu urbain et se reproduisent dans les points d'eau stagnante autour des habitations (décharges, flaques permanentes, coupelles d'eau sous les plantes, sanitaires inutilisés, etc.).

Où attrape-t-on le chikungunya ?

moustique tigre

Le chikungunya sévit dans les pays tropicaux : en Afrique, dans les îles de l’océan Indien et d’Océanie, en Inde et en Asie du Sud-Est.

En 2005, la Réunion, l'île Maurice et les Comores ont connu une importante épidémie de chikungunya.

Depuis 2013, le virus circule dans les Caraïbes et en Guyane et s’est propagé en Amérique centrale et en Amérique du Sud.

Le chikungunya a également fait son apparition en Europe en raison de la présence du moustique tigre (du genre Aedes) dans la zone. Plusieurs centaines de personnes ont été touchées par la maladie en Italie en 2007. Dans le Sud de la France quelques cas autochtones (non importés) de chikungunya ont été observés entre 2010 et 2015.

Quand attrape-t-on le chikungunya ?

Le chikungunya sévit toute l'année dans les pays tropicaux, seulement l'été dans les régions tempérées.

Quels sont les symptômes du chikungunya ?

On observe habituellement de la fièvre, d’apparition brutale, et des douleurs articulaires, parfois très invalidantes, touchant principalement les poignets, chevilles et phalanges. Les autres symptômes sont des maux de tête, une éruption cutanée, des douleurs musculaires, de la fatigue.

Le chikungunya peut aussi passer inaperçu.

L’importante épidémie de chikungunya dans l’océan Indien en 2005 a montré que la maladie peut se compliquer de méningo-encéphalites et entraîner le décès de personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées, sujets immunodéprimés).

Comment soigne-t-on le chikungunya ?

Il n’existe pas de traitement spécifique. Le traitement du chikungunya est celui des symptômes (antalgiques, anti-inflammatoires).

La convalescence peut durer plusieurs semaines et les douleurs articulaires peuvent devenir chroniques.

Comment prévenir le chikungunya ?

La prévention du chikungunya repose sur l’application rigoureuse des mesures de protection contre les piqûres de moustiques.

Une première infection offre une immunité protectrice et durable.

Sources :
Recommandations pour les voyageurs, BEH, mai 2016.
Chikungunya, OMS, avril 2016.
Chikungunya, Institut Pasteur, juin 2014.

Actualités

La prescription d'une activité physique adaptée, aux patients en ALD, sera possible à partir du 1er mars 2017 (illustration).

Affections de longue durée : prescription d'une "activité physique adaptée" possible à partir de mars...

Lire les étiquettes des aliments en supermarché (© Danilin Vasily/Thinkstock)

Étiquetage des denrées alimentaires : les nouvelles règles européennes sont entrées en vigueur

Le régime méditerranéen enrichi en huile d'olive ou en noix est-il meilleur pour la santé ?

Régime méditerranéen en prévention cardiovasculaire : oui, mais avec de l'huile d'olive et des noix !