En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Léger recul de l’automédication en France en 2013

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1237 lecteurs
Malgré les déremboursements de nombreux médicaments, les dépenses des Français en médicaments d’automédication étaient en léger repli en 2013. La vente de ce type de médicaments est, en moyenne, deux fois moins fréquente dans notre pays que dans les autres pays d’Europe.

En septembre, l’arrivée de nouvelles molécules dans cette catégorie de médicaments pourraient cependant changer la donne.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'automédication consiste "pour les individus à soigner leurs maladies grâce à des médicaments autorisés, accessibles sans ordonnance, sûrs et efficaces dans les conditions d'utilisation indiquées, avec le conseil du pharmacien". Depuis deux ans, l'Association française de l'industrie pharmaceutique pour une automédication responsable (Afipa) a développé,j avec Celtipharm, un Observatoire des pratiques d'automédication en France et en Europe. Le deuxième rapport de cet Observatoire met en évidence un repli de l'automédication en France en 2013.
 
Un marché français de l'automédication en légère récession
En 2013, le chiffre d'affaires des médicaments disponibles en automédication a reculé de 3 % en France (alors qu'il augmentait de 2,4 % en Europe). En nombre de produits vendus, l'automédication continue de stagner en France avec 15,7 % des ventes contre 25,7 % en moyenne en Europe (et jusqu'à 40 % en Suède, en Allemagne ou au Royaume-Uni).
 
Une dépense annuelle par habitant faible
Malgré les nombreux déremboursements de médicaments de ces dernières années, les Français ne dépensent en moyenne qu'environ 3 € par mois en médicaments d'automédication. Soit 32,4 € par an, contre 42,4 € par an en moyenne en Europe et jusqu'à 70,5 € par an en Belgique.
 
Le prix moyen des médicaments d'automédication moins élevé en France
Autre résultat de cet observatoire, les médicaments d'automédication coûtent en moyenne 4,5 € en France contre 6,2 € en Europe. Le Royaume-Uni connaît les prix les plus bas (3 € en moyenne) et la Belgique les plus élevés (8,9 €), ce qui peut expliquer la valeur élevée des achats moyens annuels dans ce pays.
 
En France, une grande prudence sur le délistage des médicaments
Par délistage, on entend l'autorisation, pour un médicament ou une substance active, d'être disponible sans ordonnance. Depuis des années, la France fait preuve d'une plus grande retenue dans ce domaine que ses voisins. Ainsi, l'Observatoire de l'Afipa a identifié 91 molécules qui sont délistées dans les pays européens étudiés mais pas en France. Ce déséquilibre sera en partie corrigé en septembre avec le passage en automédication d'inhibiteurs de la pompe à protons (IPP), des médicaments du reflux gastro-œsophagien (et de l'ucère).
 
Les résultats de ce deuxième Observatoire de l'automédication en Europe confirme la tendance des Français à préférer les médicaments prescrits par leur médecin et remboursés par l'Assurance maladie et les complémentaires santé. L'impact de la crise économique actuelle n'incite pas nos concitoyens à se soigner avec des médicaments d'automédication (non remboursés), même avec le conseil de leur pharmacien.
 
En savoir plus : 
Deuxième Observatoire Afipa sur l'automédication en Europe, juin 2014
 
 

Commentaires (0)