En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Diabète sucré, amende salée !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 231 lecteurs

L'État condamné pour discrimination à l'emploi à l'encontre d'une personne diabétique.

halde diabète

Après l'origine culturelle, le handicap et la santé constituent le deuxième motif de discrimination à l'embauche selon le constat fait par la HALDE, la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité.

Parmi les exemples, celui d’une jeune femme diabétique, reconnue comme travailleur handicapé, qui s’était présentée au concours externe d’adjoint administratif de la Police nationale, et dont la candidature a été rejetée en raison de sa maladie.

En décembre 2009, le Tribunal administratif de Lyon a donné raison à la plaignante, estimant que son diabète insulino-dépendant (de type 1) ne constituait pas un obstacle à l'exercice du métier d'adjoint administratif, d’autant que les injections d'insuline permettent de bloquer l’évolution de cette maladie. Le Tribunal administratif a condamné l’État à une amende de 12.000 euros pour discrimination à l’emploi.

En réaction à cette affaire, l’AFD (Association française des diabétiques) souligne que de plus en plus de personnes diabétiques font l’objet de discrimination sur leur lieu de travail. L'AFD prépare un Livre blanc des métiers « interdits » aux personnes diabétiques.

 

source : HALDE

Commentaires (0)