En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Bébé atopique, enfant hyperactif ?

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 311 lecteurs

L’eczéma du nourrisson semble lié à une aggravation du risque de développer des troubles psychologiques pendant l'enfance.

bébé qui rit

L’eczéma du nourrisson, ou dermatite atopique, est une maladie de la peau se caractérisant notamment par des plaques rouges sur le visage et certaines parties du corps, et provoquant des démangeaisons. Ces démangeaisons peuvent être à l’origine de complications telles que des troubles du sommeil ou une infection liée au grattage.

Chez les enfants qui ont présenté un eczéma dans leur petite enfance, il existe un risque plus élevé de développer un asthme (dans 50 % des cas) ou une rhinite allergique (un rhume des foins, dans 30 % des cas). Selon une récente étude menée en Allemagne, l’eczéma du nourrisson serait également un facteur de risque de troubles psychologiques ultérieurs. Dans cette étude, 2.916 enfants ont été suivis dès leur naissance et pendant 10 ans. Chez les enfants ayant atteint l’âge de 10 ans, un questionnaire permettant de relever les problèmes psychologiques a été réalisé.

Selon cette étude, les enfants ayant présenté une dermatite atopique dans la petite enfance auraient un risque plus élevé de développer des troubles psychologiques à l’âge de 10 ans, tels que des troubles de l’attention ou de l'hyperactivité. Les troubles du sommeil provoqués par l’eczéma pourraient être à l’origine de ces problèmes psychologiques.

 

Source : Apfelbacher C et al: Infant-onset eczema in relation to mental health problems at age 10 years: Results from a prospective birth cohort study (German Infant Nutrition Intervention plus). J Allergy Clin Immunol., 2010.

Commentaires (0)