En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Chocolat, l'ami de cœur...

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 249 lecteurs

Une consommation quotidienne de chocolat diminuerait le risque de maladie cardiovasculaire.

lapin en chocolat

Les maladies cardiovasculaires regroupent toutes les maladies du cœur et des vaisseaux (veines et artères). Parmi les plus fréquentes, on peut citer l’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral (AVC). L’hypertension artérielle constitue un facteur de risque important pour ces maladies.

De nombreuses études cherchent à analyser les relations entre la consommation de certains produits alimentaires et le risque de survenue de ces maladies. Dernière en date, une étude portant sur le chocolat. Celle-ci a été menée en Allemagne sur 19.357 sujets adultes âgés entre 35 et 65 ans, et n’ayant pas de problèmes cardiovasculaires connus, ni de traitement contre l’hypertension artérielle. Les auteurs ont suivi les participants pendant huit ans en moyenne. Au terme de l’étude, ils ont analysé les problèmes cardiovasculaires survenus pendant cette période.

En comparant les résultats obtenus dans le groupe consommant le plus de chocolat avec ceux du groupe ayant la consommation de chocolat la plus faible, les auteurs montrent que la consommation quotidienne de 6 g de chocolat, noir ou au lait, réduit le risque d’AVC et d’infarctus du myocarde de près de 40 %. En fait, l’effet hypotenseur du chocolat permettrait de réduire la survenue d’une hypertension artérielle, principal facteur de risque des maladies cardiovasculaires. Une étude qui tombe bien pour finir les restes de Pâques !

 

Source : Buijsse B. and al.: Chocolate consumption in relation to blood pressure and risk of cardiovascular disease in German adults. European Heart Journal, mars 2010.

Commentaires (0)