En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Vignettes orange, le retour !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 345 lecteurs

Plus de 500 médicaments ne sont plus remboursables qu’à 15 % par l'Assurance maladie.

comprimé et gélule

En France, certains médicaments sont remboursables par l'Assurance maladie. Dans ce cas, le prix de ces médicaments est fixe, mais leur taux de remboursement par la collectivité est variable selon certains critères, dont le service médical rendu. La couleur de la vignette apposée sur l'emballage d'un médicament permet de connaître son taux de remboursement par l'Assurance maladie.

Une vignette blanche et barrée signifie que le médicament est remboursable à 100 % par l'Assurance maladie. Cette catégorie concerne les médicaments irremplaçables et coûteux, comme les médicaments contre le cancer ou l’infection par le VIH/sida.

Les vignettes blanches non barrées indiquent un remboursement à 65 % du prix de vente. Les médicaments de cette catégorie sont les plus nombreux. Les 35 % du prix restant (ce que l'on appelle le ticket modérateur) sont à la charge de l’assuré ou de son assurance complémentaire s’il en possède une.

Enfin, les vignettes bleues signifient un remboursement à 35 % du prix de vente par l'Assurance maladie. Il reste 65 % du prix à la charge de l’assuré ou de son assurance.

Certaines maladies graves ou longues constituent cependant une exception à ces règles de remboursement. Pour ces maladies en effet, tous les médicaments, quelle que soit la couleur de leur vignette, sont remboursés à 100 % par l'Assurance maladie à partir du moment où ils sont prescrits dans le cadre du traitement de la maladie principale. C'est le cas de nombreuses maladies chroniques. Les médicaments prescrits sans lien avec ces maladies sont remboursés selon le cadre général.

Depuis le 16 avril, une nouvelle catégorie de vignettes est apparue. Il s’agit des vignettes orange, qui indiquent un remboursement de 15 % du prix de vente par l'Assurance maladie. Dans ce cas, 85 % du prix reste à la charge de l’assuré ou de son assurance, selon le contrat souscrit. Cette catégorie concerne plus de 500 médicaments considérés comme modérément efficaces, ou utilisés pour le traitement de maladies jugées non graves. Ces vignettes orange avaient déjà été utilisées il y a quelques années pour les médicaments veinotoniques (indiqués en cas de jambes lourdes), médicaments qui ont été, depuis, complètement déremboursés.

 

Source : Journal officiel du 16 avril 2010.

Commentaires (0)