En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Gris, gris, tout est gris...

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 270 lecteurs

La dépression affecterait la perception des couleurs.

tristesse

La dépression se traduit par une modification importante de l’humeur (tristesse permanente), une perte de motivation, une souffrance et un ralentissement des gestes de la vie courante. Selon une étude allemande, la dépression aurait également un impact sur la vision des couleurs. Plus précisément, elle serait à l’origine d’une perte des contrastes.

Les auteurs de l’étude ont effectué un examen de la rétine chez 80 personnes, dont 40 personnes dépressives. Les résultats ont montré que la perception des couleurs était diminuée chez celles-ci. Autrement dit, les personnes dépressives percevraient une image teintée de gris. En outre, plus la dépression est sévère, plus cette perte de contraste serait importante.

Les auteurs estiment que l’examen de la rétine pourrait permettre de diagnostiquer voire d’évaluer l’intensité de la dépression.

 

Source : Ludger Tebartz van Elst et al : Seeing gray when feeling blue? Depression can be measured in the eye of the diseased. Biological Psychiatry, 2010.

Commentaires (0)