En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Greffe de matière fécale : ça marche !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1083 lecteurs

La transplantation de matière fécale (selles) semble utile pour traiter certaines maladies intestinales.

alt

L’intestin contient des milliards de bactéries qui composent la flore intestinale. Dans certains cas, après un traitement antibiotique par exemple, cette flore peut être durablement déséquilibrée. Certaines bactéries, notamment Clostridium difficile, se développent anormalement et provoquent des symptômes comme des maux de ventre ou des diarrhées parfois graves.

Des chercheurs ont étudié l’efficacité d’une transplantation de matière fécale (selles) chez dix-neuf patients présentant une infection récurrente à Clostridium difficile. Cette transplantation, appelée biothérapie fécale, consiste en quelque sorte à « greffer » la flore bactérienne d’un individu sain sur un individu malade pour rétablir l’équilibre de sa flore intestinale. Cette greffe se fait via le rectum (l'anus) avec l'appareil qui sert habituellement à examiner le côlon (côlonoscope).

Sur les dix-neuf patients, la transplantation s’est avérée efficace dès la première fois chez dix-huit d’entre eux. Un patient a nécessité deux transplantations avant d’obtenir des résultats positifs. Ce traitement a par ailleurs montré une efficacité allant de six mois à quatre ans. Pour les auteurs, la transplantation fécale constitue donc un traitement efficace, durable et simple qui pourrait également avoir un intérêt dans d'autres maladies intestinales.

 

Source : Rohlke F. et al. : Fecal Flora Reconstitution for Recurrent Clostridium difficile Infection: Results and Methodology. Journal of Clinical Gastroenterology, septembre 2010.

Commentaires (0)