En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Mère déprimée, mais enfant bien portant.

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 386 lecteurs

La dépression après l'accouchement a-t-elle une conséquence sur la croissance du nourrisson ?

mère-fille

La dépression du post-partum est une dépression qui survient après l’accouchement chez environ une femme sur six. Cette forme de dépression ne doit pas être confondue avec le baby blues, qui correspond à un état de déprime passager. La dépression post-partum est une maladie grave qui nécessite un traitement médical et psychothérapeutique.

La dépression post-partum a-t-elle une conséquence sur la croissance du nourrisson ? Une étude brésilienne a cherché à répondre à cette question. Elle a été réalisée sur plus de 4.000 enfants chez lesquels des données concernant le poids et la taille ont été recueillies à l'âge de 3, 12, 24 et 48 mois. La dépression chez la mère était systématiquement recherchée et, le cas échéant, sa gravité était évaluée.

Après analyse des résultats, les auteurs concluent que la dépression maternelle du post-partum n’est pas un facteur de risque de retard de croissance ni de surpoids chez le nourrisson et l'enfant, jusqu'à l'âge de quatre ans.

 

Source : Santos IS et al. : Long-Lasting Maternal Depression and Child Growth at 4 Years of Age: A Cohort Study. The Journal of Pediatrics, 2010.

Commentaires (0)