En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Conducteurs, n'oubliez pas ce triangle !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 210 lecteurs

Environ 3 % des accidents de la route mettraient en cause un médicament.

picto médicament

Sur la boîte d'un médicament, de nombreuses informations sont présentes. Son nom bien sûr, sa composition, le nom et l’adresse du laboratoire exploitant, mais également des indications destinées à avertir les patients de certains risques liés à ce médicament. C’est le cas des pictogrammes représentant une voiture dans un triangle.

L'objectif de ces pictogrammes est d’informer rapidement et simplement sur les risques d'un médicament en cas de conduite de véhicule (baisse de la vigilance, troubles visuels, endormissement, etc.). Il y a trois niveaux de risque, le niveau 1 (jaune) étant le plus faible, le niveau 3 (rouge) le plus élevé. Ce dernier concerne particulièrement les neuroleptiques, des antidépresseurs, les antiépileptiques, les anxiolytiques et les somnifères.

Des pictogrammes à ne pas négliger si l’on en croit les résultats d’une étude française publiée récemment par l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Cette étude a inclus plus de 70.000 conducteurs ayant eu un accident de voiture entre 2005 et 2008. Afin de déterminer la relation entre médicaments et accidents de voiture, les auteurs ont croisé les données issues de différentes bases de données françaises (assurances, police).

Selon les résultats de l’étude, environ 3% des accidents de la route seraient attribuables à des médicaments mentionnant un pictogramme de niveau 2 ou 3. Ce risque augmente lorsque plusieurs médicaments sont associés. Cette étude démontre l’importance de ces pictogrammes en matière de sécurité routière et la nécessité de sensibiliser les automobilistes consommateurs de médicaments à ces risques.

 

Source : Orriols L et al : Prescription Medicines and the Risk of Road Traffic Crashes: A French Registry-Based Study. Plos Medicine, novembre 2010.
Sécurité routière : Publication d’une étude française permettant d’identifier et de quantifier le risque d’accident lié à la consommation de médicaments. – Communiqué. Afssaps, 17 novembre 2010.

Commentaires (0)