En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Un virus peut en annoncer un autre.

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 307 lecteurs

L’épidémie de rhinopharyngite précéderait l’épidémie de grippe de quelques jours.

enfant ayant mal à la gorge

La rhinopharyngite est une maladie très fréquente chez l’enfant. Elle est l’équivalent du rhume de l’adulte. Elle se manifeste par un nez qui coule ou bouché, des éternuements, un mal de gorge, de la toux et de la fièvre. Les rhinovirus sont à l’origine de cette affection.

Quel est le rapport entre les rhinopharyngites chez l’enfant et la grippe ? Aucun du point de vue médical. En revanche, chaque année, l'épidémie de rhinopharyngite chez les enfants semble annoncer l'épidémie de grippe. Une relation déjà évoquée par les médecins mais jamais démontrée jusqu'à présent. C’est désormais chose faite, par une équipe scientifique française.

Les auteurs de l’étude se sont appuyés sur les données obtenues à partir des réseaux français de surveillance des rhinopharyngites et de la grippe au cours des saisons hivernales 2005-2006, 2006-2007 et 2007-2008.

Pour chacune de ces trois saisons, l’épidémie de rhinopharyngite précédait de quatre à dix jours le début de l’épidémie de grippe. Pour les auteurs, l’épidémie de rhinopharyngite pourrait donc être considéré comme un indicateur de l’arrivée de la grippe. Pourquoi ? Le mystère demeure entier. Conditions climatiques ? Atteinte d'un nombre de cas à partir duquel s'enclenche une épidémie ? Des études complémentaires pourront peut-être nous éclairer.

Source : Toubiana L. et al : En période hivernale, l’évolution des rhinopharyngites infantiles est-elle annonciatrice des épidémies de grippe ? BEH 38-39, 12 octobre 2010.

Commentaires (0)