En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Rien ne vaut le rectal !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 404 lecteurs

Chez les enfants, le thermomètre rectal reste le moyen le plus fiable pour mesurer la température.

thermometre

Un enfant a de la fièvre lorsque sa température rectale est supérieure à 38°C. Si la température rectale reste la valeur de référence, il existe cependant aujourd’hui d’autres manières de mesurer la température chez un enfant, plus pratiques et plus rapides. Parmi les alternatives au thermomètre rectal, on peut citer par exemple le thermomètre tympanique et le thermomètre cutané à infrarouges. Mais sont-ils aussi fiables ?

Une étude réalisée aux Pays-Bas a permis de comparer ces différents thermomètres entre eux. Pour cela, des prises de température ont été effectuées chez cent enfants hospitalisés, âgés de deux semaines à dix-huit ans. Au total, sept mesures ont été faites sur chaque enfant, une mesure avec un thermomètre électronique rectal, deux mesures au niveau de l’oreille avec un thermomètre tympanique, et quatre mesures avec deux thermomètres cutanés à infrarouges.

Les résultats de cette étude montrent clairement que ni le thermomètre tympanique, ni les thermomètres cutanés à infrarouges ne sont équivalents au thermomètre rectal en terme de précision. Ce dernier reste le moyen le plus fiable et le plus conseillé pour savoir si un enfant a de la fièvre. Le thermomètre tympanique se place en seconde position, tandis que les thermomètres cutanés à infrarouges manquent réellement de précision.

 

Source : Paes BF et al. : Accuracy of tympanic and infrared skin thermometers in children. Arch Dis Child 2010.

Commentaires (0)