En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Thon, maquereau ou hareng ?

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 799 lecteurs

Le thon et le maquereau exposeraient à moins de risques d’allergie alimentaire.

allergie poisson

L’allergie alimentaire au poisson est principalement liée à des protéines, les parvalbumines, présentes dans les muscles des poissons. Ces protéines sont résistantes à la chaleur et à la digestion. Les symptômes, l’intensité et la fréquence des allergies alimentaires varient quant à eux en fonction de l’espèce de poisson ingérée.

Ces différences de réaction pourraient s'expliquer par la concentration en parvalbumines, plus ou moins importante selon l’espèce de poisson. Une équipe luxembourgeoise a donc mesuré les concentrations en parvalbumine de différents poissons : saumon, truite, cabillaud, carpe, maquereau, hareng, thon et sébaste.

Selon les résultats obtenus, le thon et le maquereau présentent des concentrations en protéines allergisantes relativement faibles, comparés au hareng, à la carpe et au sébaste qui présentent les taux les plus importants. De ce fait, la consommation de thon ou de maquereau chez les sujets allergiques au poisson exposerait à moins de risque de réaction. Pour les auteurs, il serait intéressant d’informer les patients concernés de ces différences.

 

Source : Kuehn A et al. : Important variations in parvalbumin content in common fish species: a factor possibly contributing to variable allergenicity. Int Arch Allergy Immunol 2010.

Commentaires (0)