En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Asthme : les bienfaits de l'amer.

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 257 lecteurs

L’inhalation de substances amères donnerait des résultats intéressants dans le traitement de l’asthme.

sujet asthmatique

L’asthme et la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sont des maladies respiratoires. Dans les deux cas, l’inflammation des bronches entraîne leur rétrécissement, rendant difficile le passage de l’air dans les poumons. L’objectif des traitements actuels consiste à provoquer et maintenir une ouverture optimale des bronches (ce que l’on appelle une bronchodilatation), notamment en relâchant les muscles qui les entourent.

Une équipe américaine vient de publier des résultats intéressants concernant les propriétés bronchodilatatrices de certains composés amers tels que la saccharine, la chloroquine et le dénatonium. Ces derniers, lorsqu’ils sont inhalés, stimuleraient des récepteurs spécifiques situés au niveau des muscles entourant les bronches, provoquant une relaxation de ces muscles. L’ouverture des voies aériennes ainsi obtenue avec ces composés amers serait trois fois plus importante que celle provoquée par certains traitements actuels.

Les résultats sont actuellement expérimentaux (sur la souris asthmatique) mais se révèlent très encourageants, ouvrant une nouvelle voie thérapeutique pour le traitement de l’asthme et de la BPCO.

 

Source : Deshpande DA et al : Bitter taste receptors on airway smooth muscle bronchodilate by localized calcium signaling and reverse obstruction. Nature medecine, 2010.

Commentaires (0)