En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Marcher pour mieux se souvenir.

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 263 lecteurs

L’exercice physique modéré et prolongé pourrait améliorer la mémoire des seniors.

sport seniors

L’hippocampe est une structure située au cœur du cerveau. Il joue un rôle essentiel dans la formation de la mémoire et dans l’orientation dans l’espace. Certaines maladies neurologiques, comme la maladie d’Alzheimer par exemple, sont liées à une atteinte de l’hippocampe. Plus généralement, la vieillesse entraîne une diminution de la taille de l’hippocampe qui pourrait être en partie responsable des troubles de la mémoire observés chez certaines personnes âgées.

Au cours d’une étude réalisée sur cent vingt sujets peu actifs, âgés de 55 à 80 ans et ne présentant pas de troubles neurologiques (démence), des scientifiques américains ont démontré qu’un exercice physique modéré et régulier pourrait modifier la taille de l’hippocampe. Pour évaluer cette hypothèse, ils ont séparé les participants en deux groupes. Dans le premier groupe, l’activité physique proposée était une marche de quarante minutes par jour, trois jours par semaine. Dans le second groupe, l’activité proposée se limitait à des séances d’étirements et de yoga. Des examens d'IRM (imagerie par résonance magnétique) du cerveau des participants ont été réalisées avant l’étude, puis six mois et un an après le début de l'étude.

Dans le groupe des marcheurs, les auteurs ont observé une augmentation significative du volume de l’hippocampe par rapport aux personnes se limitant aux étirements et au yoga. De même, les tests de mémoire dans l’espace ont montré une amélioration de ce type de performance dans le groupe des marcheurs. Il semble donc qu’un exercice physique régulier et modéré tel que la marche à pied, pratiqué sur une année, puisse permettre d’améliorer les capacités de mémoire des personnes âgées peu actives.

 

Source : Erikson K et al : Exercise training increases size of hippocampus and improves memory. PNAS, 2011.

Commentaires (0)