En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Le diabète s’éloigne de dix mille pas par jour.

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 352 lecteurs

Faire au moins dix mille pas par jour préviendrait le diabète de type 2.

promeneurs

L’insuline est l’hormone qui permet à l’organisme de réguler le taux de sucre dans le sang. Un défaut de production d'insuline par le pancréas ou une diminution de la sensibilité des cellules du corps à l’insuline sont à l’origine, respectivement, des diabètes de type 1 et de type 2. Le diabète de type 2 apparaît le plus souvent avec l’âge. La prise de poids et la diminution de l’activité physique sont principalement mis en cause dans le déclenchement de cette maladie.

Une équipe australienne a récemment mené une étude afin de préciser la relation entre l'évolution de l’activité physique au cours des années, l’indice de masse corporelle (IMC, une mesure de la corpulence) et la sensibilité à l’insuline. Cette étude a inclus 592 personnes, dont 267 hommes de 51 ans en moyenne et 325 femmes de 50 ans en moyenne. Pour chaque participant, l’activité physique a été évaluée à cinq ans d’intervalle par un questionnaire et en mesurant, à l’aide d’un podomètre, le nombre de pas accomplis chaque jour, deux jours de suite.

Les résultats de cette étude montrent que pour 65% des participants le nombre de pas accomplis chaque jour a diminué en cinq ans, alors que l’IMC a augmenté. Autrement dit, en cinq ans, deux tiers des participants ont diminué leur activité physique et pris du poids.

Les auteurs ont également observé que les participants ayant augmenté leur activité physique au cours des cinq années de l'étude présentent un IMC plus faible et une sensibilité à l’insuline supérieure, ceci indépendamment de toute modification de leur alimentation. Ainsi, une personne qui parvient à faire au moins dix mille pas par jour (entre quatre et cinq kilomètres, soit environ une heure de marche) améliorerait considérablement sa sensibilité à l’insuline. Le podomètre bientôt remboursé par l'Assurance maladie ?

 

Source : Dwyer T et al : Association of change in daily step count over five years with insulin sensitivity and adiposity: population based cohort study. BMJ 2010.

Commentaires (0)