En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Puisqu'on vous dit que ça rend sourd !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 272 lecteurs

Bourdonnements et déficits auditifs menacent les utilisatrices de baladeurs numériques.

jeune fille avec mp3

L’utilisation abusive de lecteurs de musique individuels (MP3, téléphones mobiles, etc.) chez les adolescents inquiète les médecins ORL. Et il y a de quoi ! Dix pour cent des Français qui souffrent de troubles auditifs ont moins de dix-huit ans et un tiers des adolescents équipés de lecteurs portables reconnaissent écouter leur musique à plein volume.

Des études sont actuellement menées pour étudier de manière plus précise l’impact de ces appareils sur l’audition des adolescents. Parmi elles, une enquête américaine réalisée sur des jeunes filles issues de milieux défavorisés vient de livrer ses résultats. Entre 1985 et 2008, les auteurs ont suivi 8.710 adolescentes (âgées de 12 à 20 ans) fréquentant un même foyer d’accueil. Un dépistage auditif a été réalisé chez chacune d’entre elles.

L’enquête a tout d’abord révélé qu’une participante sur huit (soit 23%) entendait mal dans les sons aigus et que ce taux de déficit auditif avait presque doublé entre 1985 et 2008. Les résultats les plus intéressants sont ceux qui concernent les huit dernières années de l'enquête, années durant lesquelles l’utilisation des lecteurs MP3 a explosé. Entre 2001 et 2008, l’enquête a montré que la fréquence des acouphènes (bourdonnements dans les oreilles) avait triplé chez ces adolescentes : une jeune fille sur dix s'en plaignait ! Ces jeunes filles (sauf une) écoutaient régulièrement de la musique avec un baladeur numérique. Par ailleurs, la moitié d’entre elles souffraient également d’un déficit auditif dans les aigus.

Ces résultats renforcent les soupçons qui pèsent déjà sur les lecteurs MP3 lorsqu'ils sont écoutés à volume élevé. Ils montrent également que des actions préventives supplémentaires sont nécessaires chez les adolescents.

 

Source : Berg AL et Serpanos YC : High frequency hearing sensitivity in adolescent females of a lower socioeconomic status over a period of 24 years (1985-2008). J Adolesc Health, 2011.

Commentaires (0)