En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

De l'électricité qui met l'eau à la bouche !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 331 lecteurs

L’électrostimulation intrabuccale permettrait de lutter efficacement contre la sécheresse de la bouche.

docteur patient

La xérostomie est le terme médical qui désigne la sensation de bouche sèche, liée à une diminution de la sécrétion salivaire. Ce manque de salive peut être à l’origine de difficultés pour manger, parler ou dormir. De plus, il favorise le dépôt de plaque dentaire, augmentant ainsi le risque de mauvaise haleine, d'aphtes, de carie, de gingivites et d’autres infections de la bouche.

La xérostomie est observée au cours de certaines maladies, comme la maladie de Gougerot-Sjögren (une maladie auto-immune), ou lors de traitement par certains médicaments (antidépresseurs, antipsychotiques, par exemple). Le traitement de la xérostomie fait appel à des substituts salivaires (des gels qui ont une composition proche de la salive) ou à des médicaments qui stimuleraient la sécrétion de salive (médicaments dits sialagogues).

Des chercheurs ont réalisé une étude pour évaluer l’efficacité et la tolérance d’un nouveau traitement de la bouche sèche qui consiste à stimuler la sécrétion salivaire grâce à un appareil d’électrostimulation placé directement dans la bouche. L’étude a porté sur 114 patients atteints de xérostomie liée à des causes différentes (maladie, médicament, radiothérapie).

Une première phase d’étude (qui a duré un mois) a permis d’évaluer l’efficacité de cette technique en la comparant à un traitement placebo. Au cours de cette première phase, les patients ne savaient pas quel traitement ils recevaient. Ils pouvaient déclencher la stimulation une fois par heure, pendant dix minutes. La seconde phase de l’étude a duré trois mois et avait pour objectif d’évaluer les effets de cette technique sur le long terme. Pendant cette période, les patients pouvaient déclencher la stimulation une vingtaine de minutes par jour.

Les résultats de cette étude sont convaincants. L’électrostimulation intrabuccale s’est en effet révélée plus efficace que le traitement placebo pour stimuler la production de salive. Malgré quelques effets indésirables (irritation de la muqueuse de la bouche au niveau des électrodes), la tolérance de ce traitement fut bonne.

Pour les auteurs, l’électrostimulation intrabuccale apporte de réels bénéfices pour traiter la bouche sèche. Une étude comparant cette méthode avec un traitement médicamenteux serait désormais intéressante à mener.

 

Source : Strietzel FP et al : Efficacy and safety of an intraoral electrostimulation device for xerostomia relief : a multicenter, randomized trial. Arthritis and rheumatism, 2011.

Commentaires (0)