En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les habitudes de vie pèsent lourd dans la balance

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 237 lecteurs

Les habitudes alimentaires et l'activité physique influencent l’évolution du poids à long terme.

dejeuner

Une grande étude américaine dont l’objectif était d’analyser la relation entre les habitudes de vie (alimentation et activité physique) et la prise de poids vient de livrer ses résultats. Les données ont été recueillies pendant vingt ans chez 120.877 adultes, hommes et femmes. À l’entrée dans l’étude, les participants ne présentaient pas de maladie chronique et étaient de poids normal.

En moyenne, les auteurs ont constaté une augmentation progressive du poids de l’ordre de 363 grammes par an en moyenne. Selon les résultats, la prise de poids est associée à la consommation de certains aliments tels que les frites (et la pomme de terre en général), les charcuteries et les viandes rouges, le beurre, les céréales raffinées, les sucreries et les desserts sucrés, ainsi que les boissons sucrées. En revanche, une consommation régulière et croissante avec l'âge de légumes, de céréales complètes, de fruits, de noix, de yaourts et de boissons light aurait un effet positif sur l’évolution du poids.

Les données concernant l’influence de l'activité physique sur le poids sont sans réelle surprise. Une augmentation de cette activité est bénéfique, alors que le fait de regarder souvent la télévision est associé à une prise de poids durable. L’arrêt du tabac s’accompagne d’une prise de poids mais celle-ci est transitoire. Enfin, des nuits courtes (moins de six heures) ou au contraire trop longues (plus de huit heures) sont associées à une prise de poids au long cours.

Pris indépendamment, ces facteurs influencent peu l’évolution du poids au cours de la vie. Par contre, s’ils s’ajoutent les uns aux autres, leur effet sur le poids à long terme est plus marqué. Selon cette étude, une alimentation équilibrée (intégrant la consommation quotidienne de fruits et de légumes) et une activité physique régulière contribuent à lutter contre la prise de poids à long terme. Cette conclusion est en faveur des recommandations nutritionnelles actuelles (mangerbouger.fr).

 

Source : Mozaffarian D et al : Changes in Diet and Lifestyle and Long-Term Weight Gain in Women and Men. New England Journal of Medecine, 2011.

Commentaires (0)