En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Petit écran mais grand danger

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 329 lecteurs

Deux heures par jour devant la télévision augmenterait le risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité.

télévision

La consommation excessive de télévision et les comportements à risque que celle-ci induit (sédentarité, grignotage) sont régulièrement dénoncés dans les campagnes de prévention. Pourtant, peu de données chiffrées concernant la relation entre le temps passé à regarder le petit écran et le risque de maladies ont été publiées. Des scientifiques danois ont tenté de déterminer la relation entre l’excès de télévision et le risque de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires (fatales ou non) et de mortalité de causes diverses.

Se servant des bases de données internationales constituées entre 1970 et mars 2011, ils ont sélectionné onze études pour mener à bien leur analyse. Quatre études (soit 175.938 participants) ont permis de fournir les données sur le diabète de type 2. Les données sur les maladies cardiovasculaires (suivies de décès ou non) ont été apportées par quatre autres études (soit 34.253 participants) et celles sur la mortalité globale par trois études (soit 26.509 participants).

Selon les résultats de leur analyse, passer deux heures par jour devant la télévision augmenterait de 20% le risque de diabète de type 2, de 15% le risque de maladie cardiovasculaire et de 13% le risque de décès (toutes causes). Dans les deux premiers cas, le taux de risque reste identique quel que soit le nombre d’heures passées à regarder la télévision. Le risque de mortalité quant à lui augmenterait au-delà de trois heures passées chaque jour devant la télévision.

En d'autres termes, plus le temps passé devant la télé s’allonge, plus le risque de mortalité augmente. Si vous aviez décidé d'emporter votre téléviseur en vacances, il est toujours temps de changer d'avis !

 

Source : Grontved A et al : Television viewing and risk of type 2 diabetes, cardiovascular disease, and all-cause mortality : a meta-analysis. JAMA, juin 2011.

Commentaires (0)