En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Huile essentielle de coriandre : vers de nouveaux antiseptiques ?

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 305 lecteurs

L’action antibactérienne de l’huile essentielle de coriandre se confirme au fil des études.

coriandre

Comme l’homéopathie ou la phytothérapie, l’aromathérapie, c’est-à-dire les soins par les huiles essentielles de plantes, rencontre un succès croissant auprès des patients. Si les propriétés de certaines huiles essentielles sont suspectées, les études permettant de démontrer leur efficacité méritent d’être encore étoffées, ce à quoi les scientifiques s’attachent de plus en plus souvent.

Deux études, l’une portugaise et l’autre allemande, portant sur l’huile essentielle de coriandre (Coriandrum sativum L.) ont récemment été publiées. Cette huile essentielle, obtenue à partir des graines, est traditionnellement utilisée en cas de troubles digestifs (digestion difficile, flatulences) ou pour soulager les douleurs rhumatismales. Les auteurs se sont intéressés à une autre propriété potentielle de l’huile essentielle de coriandre, son action contre les bactéries.

Dans l’étude portugaise, l’huile essentielle de coriandre a été testée contre une douzaine d’espèces de bactéries responsables d’infections chez l’homme, dont E.coli, salmonelles et staphylocoques. Certaines espèces s’avéraient par ailleurs résistantes à de nombreux antibiotiques. Les résultats obtenus ont montré une activité bactéricide (qui détruit les bactéries) de l’huile essentielle de coriandre sur toutes les bactéries, à l’exception de deux espèces.

Les auteurs d’outre-Rhin ont orienté leur recherche vers les bactéries responsables d’infections cutanées, dont les streptocoques et les staphylocoques. En plus des essais réalisés en laboratoire, ils ont étudié l’action de l'huile de coriandre au sein de crèmes testées sur des volontaires. Là encore, les résultats sont positifs et démontrent d’une part une certaine efficacité des crèmes contenant cette huile essentielle sur les infections cutanées, d’autre part une bonne tolérance.

À l’heure où les résistances bactériennes aux antibiotiques inquiètent de plus en plus les praticiens, l’huile essentielle de coriandre pourrait être à l'origine de la découverte de nouvelles substances antibactériennes.

 

Source : Silva F et al : Coriander (Coriandrum sativum L.) essential oil : its antibacterial activity and mode of action evaluated by flow cytometry. J Med Microbiol, 2011.

Casetti F et al : Antimicrobial activity against bacteria with dermatological relevance and skin tolerance of the essential oil from Coriandrum sativum L. fruits. Phytotherapy Research, 2011.

Commentaires (0)