En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Des pommes, des poires, et moins d’AVC !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 307 lecteurs

La consommation de fruits et légumes à chair blanche contribuerait à réduire le risque d’AVC.

pomme épluchée

Reconnaître les fruits et les légumes et les classer selon leur couleur est un apprentissage que les enfants font dès le plus jeune âge. Un exercice qui pourrait s’avérer bénéfique pour les adultes, à condition de prendre en compte la couleur de la chair plutôt que celle de la peau.

Des scientifiques néerlandais ont évalué la relation entre la couleur de la chair des fruits et légumes consommés et le risque d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ils ont pour cela demandé à 20.069 personnes de 20 à 65 ans, hommes et femmes, de répondre à un questionnaire très complet comprenant 178 questions. Les participants ne présentaient aucun problème cardiovasculaire au début de l’étude. Les fruits et les légumes ont été classés en quatre groupes de couleur : vert, orange/jaune, rouge/violet et blanc. Au cours du suivi (dix ans), 233 AVC ont été observés parmi les participants.

D’après les résultats, les consommateurs de fruits et légumes à chair blanche, principalement les pommes et les poires, ont présenté un risque plus faible d’AVC. Plus précisément, à une augmentation de la consommation de fruit ou légume à chair blanche de 25 g par jour, était associée une diminution du risque d’AVC de 9%. Cette relation n’a pas été observée avec les autres catégories de fruits et de légumes.

Cette étude néerlandaise est intéressante puisqu’elle permet de préciser le type de fruits et légumes associés à une réduction du risque cardiovasculaire. Il est maintenant nécessaire de confirmer ces résultats par d’autres études avant de faire évoluer les recommandations nutritionnelles actuelles. Rappelons qu’en France, le PNNS (Programme National Nutrition Santé) prône un minimum de « cinq fruits et légumes par jour », sans distinction entre eux, ni par la couleur, ni par une autre caractéristique.

 

Source : Oude Griep LM et al : Colors of fruit and vegetables and 10-year incidence of stroke. Stroke, 2011.

Commentaires (0)