En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Parodontite : une dent contre le cœur

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 623 lecteurs

La parodontite sévère augmenterait le risque de décès par infarctus ou AVC.

mal de dent

Les dents sont soutenues par le parodonte, constitué de la gencive et des ligaments qui attache la dent à l’os de la mâchoire. La parodontite ou maladie parodontale est une infection chronique du parodonte qui provoque, à terme, un déchaussement de la dent. La survenue d’une maladie parodontale est le plus souvent causée par une mauvaise hygiène bucco-dentaire qui provoque des saignements des gencives, une gingivite chronique puis une parodontite.

Parce qu'on soupçonne que l'infection chronique du parodonte favorise les problèmes de cœur et de vaisseaux, une étude récente a évalué la relation entre maladie du parodonte et risque de décès par infarctus du myocarde ou accident vasculaire cérébral (AVC). L’étude a concerné 10.849 personnes de plus de trente ans ayant subi un examen de la bouche et des dents. Les auteurs ont classé les sujets en trois catégories : pas de maladie parodontale, maladie parodontale légère et maladie parodontale sévère.

De 1988 à 2006, les auteurs ont relevé 2.894 décès parmi les participants, dont 1.225 décès d’origine cardiovasculaire. Après analyse des données, ils ont calculé que le risque de décès par infarctus ou AVC était plus élevé chez les hommes de 30 à 64 ans ayant une maladie parodontale sévère. En revanche, les résultats de cette étude ne permettent pas de conclure à une relation entre maladie parodontale et risque de décès chez les hommes de plus de 65 ans, ni chez les femmes quel que soit leur âge.

Cette étude montre l’impact néfaste qu’un mauvais état des dents et des gencives peut avoir sur la santé en général. Une occasion supplémentaire de rappeler l’importance d’une bonne hygiène bucco-dentaire, comprenant le brossage des dents avec un dentifrice fluoré après chaque repas, l'usage quotidien de fil dentaire et le suivi annuel par un dentiste.

 

Source : Xu F et Lu B : Prospective association of periodontal disease with cardiovascular and all-cause mortality: NHANES III follow-up study. Atherosclerosis 2011.

Commentaires (0)