En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Multaq déremboursé au 1er janvier 2012

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 217 lecteurs

Le médicament de cardiologie Multaq ne sera plus remboursé à partir du 1er janvier 2012. 

prise de multaq

Commercialisé en France depuis fin 2010, Multaq (dronédarone) était initialement indiqué pour prévenir les récidives de fibrillation auriculaire (trouble du rythme cardiaque) et ralentir le rythme cardiaque chez les patients ayant souffert ou souffrant de ce trouble.

L’Ema (Agence européenne du médicament) et l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) ont récemment restreint l'utilisation de Multaq afin de limiter la survenue d'effets indésirables graves observés chez les patients traités par ce médicament. Pour cette raison, depuis octobre 2011, l'utilisation de Multaq est limitée aux patients atteints de fibrillation auriculaire lorsque le rythme cardiaque est redevenu normal, et après que toute autre possibilité de traitement ait été envisagée.

Le 1er décembre 2011, les autorités de santé françaises ont décidé de ne plus rembourser Multaq. Cette décision s’appuie sur les conclusions de la Haute autorité de santé (HAS), estimant que Multaq est moins efficace que l’amiodarone (Cordarone) pour prévenir les récidives de fibrillation auriculaire. De plus, Multaq peut être à l’origine d’effets indésirables graves au niveau du foie, des poumons et du cœur, et présente des risques d'interaction avec certains des autres médicaments utilisés en prévention des maladies cardiovasculaires (dont les anticoagulants).

En pratique, Multaq ne sera plus remboursé à partir du 1er janvier 2012. Les autorités de santé recommandent donc aux patients actuellement traités par Multaq de prendre contact avec leur cardiologue au cours du mois de décembre pour envisager un nouveau traitement.

 

Source : Communiqué de presse : déremboursement de Multaq. Direction générale de la santé, 1er décembre 2011.

Commentaires (0)