En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Bien utiliser les médicaments contre le rhume

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 282 lecteurs

Les médicaments contre le nez bouché peuvent avoir des effets indésirables graves.

femme enrhumée

Les vasoconstricteurs ont un effet décongestionnant et permettent de réduire la sensation de nez bouché. Ils entrent dans la composition de nombreux médicaments contre le rhume, qu’il s’agisse de solutions en spray pour le nez (par exemple, Derinox, Rhinofluimicil ou Aturgyl) ou de comprimés (par exemple, Actifed Jour et Nuit, Humex Rhume, Dolirhume ou Rhinadvil). Ces derniers sont tous disponibles sans ordonnance.

L’utilisation de ces vasoconstricteurs n’est pas sans risque et certaines précautions sont nécessaires, comme le souligne l’Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) dans un récent communiqué. Depuis le début de l’année 2011, quinze cas d’effets indésirables graves cardiovasculaires (hypertension artérielle, angine de poitrine, accidents vasculaires) et neurologiques (convulsions) ont été rapportés chez des patients ayant pris un médicament contenant un vasoconstricteur. Dans 25% des cas, ces médicaments n’avaient pas été correctement utilisés.

L’Afssaps rappelle donc quelques règles de bon usage et souligne l’importance de respecter la posologie indiquée sur la notice. Les médicaments contenant des vasoconstricteurs ne doivent pas être utilisés pendant plus de cinq jours d'affilée. Ils sont contre-indiqués chez les enfants de moins de quinze ans et chez les patients ayant une maladie cardiovasculaire (hypertension artérielle, antécédent d’accident vasculaire cérébral).

De plus, les personnes ayant des antécédents de convulsion ne doivent pas prendre ces médicaments. Enfin, l’association de plusieurs médicaments contenant des vasoconstricteurs (spray nasal plus comprimés par exemple) est dangereuse. En cas de doute, il est important de demander conseil à son médecin ou à son pharmacien.

L’Afssaps évalue l’intérêt de mettre en place des mesures supplémentaires de sécurité pour encadrer l’utilisation de ces médicaments.

 

Source : Décongestionnants de la sphère ORL renfermant un vasoconstricteur administrés par voie orale ou nasale : information importante sur la sécurité d'emploi et l'usage. - Point d'information. Afssaps, 15 décembre 2011.

Commentaires (0)