En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Les méfaits du tabac en rhumatologie

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 577 lecteurs

Pourquoi les rhumatologues encouragent-ils leurs patients à arrêter de fumer ?

rhumatisme

La spondylarthrite et le rhumatisme psoriasique sont, comme la polyarthrite rhumatoïde, deux maladies des articulations aux conséquences graves et invalidantes. Les causes de ces maladies sont complexes et il est impossible à ce jour de prévenir leur apparition. En revanche, il est possible de ralentir leur évolution en intervenant sur des facteurs aggravants comme le surpoids ou la cigarette.

Plusieurs études ont évoqué l’effet néfaste du tabac vis-à-vis de la spondylarthrite ou du rhumatisme psoriasique. Par exemple, une étude récente montre que le tabagisme est lié à une apparition plus précoce de certains symptômes de la spondylarthrite (douleur du dos, par exemple), une évolution plus rapide de cette maladie et une détérioration de la qualité de vie des patients qui en souffrent.

En outre, une autre étude menée pendant quatorze ans chez 94.874 patients atteints de psoriasis suggère que le risque de développer un rhumatisme psoriasique est plus élevé chez les fumeurs ou les anciens fumeurs que chez les non-fumeurs. Ce risque augmente avec la durée du tabagisme.

Il est donc vivement recommandé aux patients souffrant d’une maladie rhumatologique d’arrêter de fumer, d'autant plus que le tabagisme est également connu pour favoriser l'ostéoporose, une fragilité accrue du squelette.

 

Source : Braun J et al : The risks of smoking in patients with spondyloarthritides. Ann Rheum Dis, 2012.

Commentaires (0)