En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Du sorbitol qui n’en était pas

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 177 lecteurs

Une Italienne est morte après avoir consommé du sorbitol acheté sur internet.

famille ordinateur

Internet est le plus grand magasin du monde et on peut y trouver de tout. Mais est-on sûr que ce qu’on achète correspond à ce que l’on veut ? Non, et dans certains cas, l’erreur ne pardonne pas. Le meilleur exemple concerne les médicaments ou les compléments alimentaires. Vendus en dehors du circuit des pharmacies, ils ne bénéficient d’aucun contrôle de qualité et la composition indiquée sur l’étiquetage ne correspond pas toujours à la composition réelle.

Cette situation a conduit au décès d’une Italienne de 28 ans et à l’hospitalisation de deux autres patientes. Ces femmes avaient consommé un édulcorant dénommé « Sorbitol Food Grade » acheté sur internet par leurs médecins pour réaliser des tests d’allergie. Sauf que ce sorbitol n’en était pas. Le produit contenait du nitrite de sodium, un additif alimentaire pouvant provoquer des problèmes cardiovasculaires lorsqu’il est consommé à des doses trop élevées.

Cette affaire dramatique a franchi les frontières de l’Italie. Les autorités françaises ont mis en garde les consommateurs contre l’achat de ce « Sorbitol Food Grade ». Les personnes qui en auraient consommé doivent rapidement consulter leur médecin. Le site de vente en ligne E-bay sur lequel était proposé ce produit a annoncé avoir interdit les ventes de sorbitol.

Décidément, l'achat de médicaments sur internet est une pratique dangereuse, pour les patients comme pour les professionnels de santé.

Source : Mise en garde sur les risques liés à la consommation du produit « Sorbitol Food Grade ». DGS, 30 mars 2012.

Commentaires (0)