En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Bébés sourds : dépistés dès la naissance

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 537 lecteurs

L'arrêté officialisant le dépistage systématique de la surdité chez le nouveau-né a été signé.

bébé maternité

En France, on estime à un pour mille le nombre d’enfants naissant avec un déficit auditif. Pourtant, l’âge moyen du diagnostic de surdité sévère chez le nourrisson se situe entre 16 et 18 mois.
Reconnaissant que la surdité peut entraîner « des perturbations au niveau du développement de la communication, de l’apprentissage du langage et du développement cognitif », la HAS (Haute autorité de santé) s’est prononcée dès 2007 en faveur d’un dépistage systématique de la surdité dès la naissance. Les tentatives législatives menées depuis 2010 pour mettre en place ce programme ont cependant échouées, retoquées par le Conseil constitutionnel.

Avant de quitter le ministère de la Santé, Xavier Bertrand a bouclé ce dossier controversé, signant l’arrêté relatif à l’organisation du dépistage de la surdité permanente chez le nouveau-né.

Concrètement, le dépistage de la surdité sera désormais proposé systématiquement à tous les parents avant la sortie de la maternité ou, si ce n’est pas possible, avant la fin du troisième mois de l’enfant. Jusqu’à présent, seules quelques régions pilotes bénéficiaient de ce programme de dépistage. L’arrêté du 23 avril permet d’étendre cette mesure à toutes les régions françaises. La mise en place de ce programme est confiée aux ARS (Agences régionales de santé) sur la base des directives nationales.

Cette mesure devrait permettre une prise en charge plus précoce de l’enfant présentant un déficit auditif. L’objectif est d’améliorer sa qualité de vie et de renforcer l’accompagnement des parents, en les informant par exemple sur les traitements et les différents modes de communication possible tels que la langue des signes.

 

Source : Arrêté du 23 avril 2012, Journal officiel du 4 mai 2012.

Commentaires (0)