En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Mére fumeuse : un héritage toxique

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 185 lecteurs

Fumer pendant la grossesse semble augmenter le risque de dépendance au tabac chez les filles.

femme qui fume

Alors que les fumeurs du monde entier sont invités, à l’occasion de la Journée sans tabac, à laisser leurs cigarettes dans les paquets, voici une étude suédoise qui tombe à point nommé. Selon celle-ci, les filles exposées au tabac in utero (dans le ventre de leur mère) développeraient une dépendance plus importante à la nicotine et auraient plus de difficultés à arrêter de fumer.

Pour en arriver à cette conclusion, les auteurs ont analysé les données portant sur 3000 adolescents suédois des deux sexes, âgés entre 11 et 18 ans. Les résultats montrent que, parmi les participants, les jeunes filles exposées au tabac pendant la grossesse de leur mère avaient tendance à fumer davantage (deux fois plus) et que le sevrage s’avérait plus difficile. En revanche, aucune association de ce type n'a été observée chez les participants de sexe masculin.

L’étude suggère donc que le tabagisme maternel au cours de la grossesse augmente la dépendance ultérieure des filles exposées à la nicotine. Un argument de poids qui devrait faire réfléchir certaines fumeuses, même si le sujet mérite d’être approfondi.

 

Source : Rydell M et al : Prenatal exposure to tobacco and future nicotine dependence : population-based cohort study. Br J Psychiatry, 2012.

Commentaires (0)