En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Faut-il remplacer les boissons sucrées par des boissons light chez les enfants ?

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 468 lecteurs

L’intérêt de remplacer des boissons sucrées par des boissons light chez l'enfant reste difficile à évaluer, surtout à long terme.

enfant qui boit

La consommation excessive de boissons sucrées est associée à la prise de poids et à l’obésité. Pour pallier cet inconvénient, des boissons light ont été développées. Elles permettent de conserver la saveur sucrée sans consommer de calories. Une solution intéressante. Est-elle satisfaisante ? les avantages d’une telle substitution chez les enfants obèses ou pour prévenir le surpoids chez l’enfant méritent d’être étudiés de manière plus approfondie, comme le démontre une analyse publiée par des scientifiques américains.

Les auteurs ont tout d’abord analysé les données issues de neuf études (soit 20 000 enfants de 2 à 14 ans suivis sur des périodes de 2 à 10 ans) dont l’objectif était d’examiner l’association entre la consommation de boissons light et la prise de poids. Les deux tiers des études ont montré que les boissons light sont associées à une prise de poids tandis qu’une seule étude a suggéré l’inverse. Ces résultats sont à prendre avec précaution car selon les auteurs, la méthodologie de ces études manque de rigueur et certains facteurs auraient du être pris en compte (IMC des parents).

Les auteurs ont également analysé sept études évaluant l’effet immédiat des boissons light sur la prise alimentaire. Les 374 enfants de 3 à 14 ans pouvaient boire, au choix, de l’eau, une boisson sucrée ou une boisson light avant de manger. Selon les résultats, les enfants ayant bu une boisson light auraient absorbé moins de calories pendant leur repas. 

Les dernières études retenues par les auteurs visaient à connaître l’évolution de l’IMC de 374 enfants selon qu’ils consommaient des boissons sucrées ou des boissons light. Dans un cas comme dans l’autre, l’IMC moyen des enfants n’a pas varié.

 

En conclusion, les auteurs rappellent que, pour prévenir l’obésité, il est important d’agir sur le mode de vie et sur les habitudes alimentaires ; ce qui est donc sûr, c'est que les boissons light seules ne sont pas efficaces pour prévenir l’excès de poids. En outre, les facteurs génétiques et les antécédents familiaux jouent un rôle important dans la survenue de l’obésité, ce qui complique l’interprétation des études sur les boissons light pour prévenir le surpoids. Enfin, les auteurs s’interrogent sur les bénéfices à long terme des boissons light sur le poids chez les enfants et les adolescents, soulignant le manque d’études fiables ayant évalué ce point.

 

source : J.Foreyt et coll. : The use of low-calorie sweeteners by children : implications for weight management. J Nutr 2012 

Commentaires (0)