En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Dur dur d'être un bébé !

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 5390 lecteurs

De la naissance à quatre ans, les causes d'accident et de blessure à l'origine d'une hospitalisation évoluent en fonction de l'âge de l'enfant.

bébé danger

Les premières années de vie sont des années d'apprentissage et de découverte. Cette période est aussi pleine de dangers et impose une grande vigilance de la part des adultes. Une équipe australienne a identifié les causes de blessure et d'accident nécessitant une hospitalisation chez les enfants âgés de zéro à 4 ans. Les auteurs ont analysé les données enregistrées par les services hospitaliers de Nouvelle Galles du Sud (en Australie) entre 1999 et 2009. Au total, 64 495 enfants ont été hospitalisés pour blessure et accident au cours de cette période (58 % de garçons). Les enfants de 2 ans représentaient 24 % des cas.

Cette étude a mis en évidence des particularités en fonction de l'âge de l'enfant. Au cours de la première année de vie, les chutes des enfants portés constituent la majorité des accidents. La deuxième année (de 12 à 24 mois) est marquée par un taux important de brûlures diverses, par boisson, aliment ou huile de cuisson. Les chocs contre des objets arrivent en seconde position. À deux ans, les accidents sont majoritairement causés par des ingestions accidentelles. De 3 à 4 ans, les chutes dans les aires de jeux représentent les accidents les plus fréquents, avec une prédominance pour le sexe masculin.

Cette étude aide à mieux connaître les causes d'accidents dans la tranche d'âge 0-4 ans. Ces éléments sont intéressants car ils contribuent à définir des actions de prévention ciblées selon l'âge de l'enfant.

 

source : M.Schmertmann et coll. : Leading causes of injury hospitalisation in children aged 0-4 years in New South Wales by injury submechanism : a brief profile by age and sex. J Pediatr Child Health, 2012

Commentaires (0)