En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Un reflux gastro-oesophagien chez 10 % des enfants français

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 7360 lecteurs

En France, dix pour cent des enfants auraient un reflux gastro-oesophagien.

médecin et enfant

Lorsque les sucs gastriques refluent régulièrement dans l’œsophage, on parle de reflux gastro-œsophagien (RGO). Ce phénomène provoque des brûlures d'estomac, des aigreurs et une toux. Lorsque les symptômes altèrent la qualité de vie ou entraînent des complications, le RGO est qualifié de pathologique. Chez les nourrissons, on évoque un RGO quand les régurgitations sont fréquentes, qu'elles surviennent à distance des repas, et qu'elles sont à l'origine de pleurs.

Pour évaluer le nombre d'enfants (jusqu'à 17 ans) présentant un RGO, des pédiatres de Lille ont invité 404 généralistes et 180 pédiatres à remplir des fiches d'observation pendant trois jours successifs, à deux reprises au cours du mois de mai 2008. Pour les patients souffrant de RGO, les médecins participants à l'enquête devaient décrire les symptômes (régurgitation, vomissement, pleurs chez le nourrisson, douleurs abdominales, difficultés à s'alimenter, retard de croissance) et préciser leur retentissement sur la qualité de vie. Au total, les données ont été recueillies auprès de 10 394 patients de 0 à 17 ans.

Selon les résultats de l'enquête, 10 % des enfants français (jusqu'à 17 ans) présenteraient un reflux gasto-oesophagien (RGO), et 6 % souffriraient d'un RGO pathologique. Les nourrissons (de 0 à 2 ans) sont les plus touchés et concentrent 24 % des cas de RGO et 12 % des cas de RGO pathologique. Le nombre de cas diminue avec l'âge, la prévalence la plus basse étant enregistrée entre 2 et 11 ans. L'enquête permet également de faire le point sur les mesures mises en place pour soulager les symptômes, comme l'utilisation d'épaississants ou la réduction du volume des biberons. On note que les médicaments sont plus souvent prescrits en cas de RGO pathologique et que la prescription des inhibiteurs de la pompe à protons (médicaments qui diminuent l'acidité de l'estomac) augmente avec l'âge.

 

source : L.Martigne et coll. : Prevalence and management of gastroesophageal reflux disease in children and adolescents ; a nationwide cross-sectionnal observational study. Eur J Pediatr, 2012

Commentaires (1)

Le 01/12/2018 à 20:43
avatar DJODANIC 35
DJODANIC 35 Médecin
quel serait le traitement du rgo en fonction de l'age?

0 0
Le 18/12/2018 à 19:52
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,

Le traitement du RGO varie peu en fonction de l'âge, du moins dans ses principes.

Pour les nourrissons, bien sûr, cette stratégie est à adapter :
- fractionnement pour diminuer le volume des repas et épaississement des biberons pour l'hygiéno-diététique,
- formes galéniques adaptées (suspension buvable, gel oral) des anti-acides (alginates et diméticone, pour lesquels l'expérience en pédiatrie est la plus large) et / ou des IPP si nécessaire.

Bien à vous

0 0