En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Goutte : la cerise sans le gâteau

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 424 lecteurs

La consommation de cerises permettrait de prévenir la crise de goutte.

crise goutte

La goutte est une maladie provoquée par un excès d'acide urique dans l'organisme. Elle se manifeste par des crises douloureuses au niveau du gros orteil et des articulations. Les excès de table et la consommation d'alcool favorisent la survenue des crises. Le traitement repose sur un régime alimentaire adapté, éventuellement associé à la prise d'un médicament hypo-uricémiant, qui diminue le taux d'acide urique dans le sang.

La cerise pourrait bien devenir partie intégrante de ce traitement, si l'on en croit les résultats d'une étude récente menée sur 633 malades goutteux (dont 78 % d'hommes), par internet. Pendant un an, les participants ont fourni divers renseignements sur leur alimentation, leur consommation de cerises ou d'extraits de cerises, leur activité physique ou les traitements médicamenteux qui leur étaient prescrits. Ils devaient également indiquer la survenue d'une crise de goutte et leurs symptômes.

Au total, 1 247 crises ont été comptabilisées. Pour mettre en évidence l'effet préventif de la cerise, les auteurs ont comparé la consommation de cerises durant les deux jours précédant la crise et en période hors crise. Selon les données obtenues, la consommation de 10 à 12 cerises diminuerait de 35 % le risque de crise de goutte. Cette réduction est encore plus marquée (75 %) lorsque la consommation de cerise est associée à l'allopurinol (médicament hypo-uricémiant).

 

source : Y.Zhang et coll. : Cherry consumption and decreased risk of recurrent gout attacks. Arthritis and rheumatism, 2012

Commentaires (0)