MIGPRIV (acide acétylsalicylique, métoclopramide) : baisse du taux de remboursement

30 Juin 2016
Le taux de remboursement de l'antimigraineux MIGPRIV poudre pour solution buvable passe de 65 % à 30 % à partir du 1er juillet 2016.

MIGPRIV est une association fixe d'acide acétylsalicylique (900 mg par sachet) et de métoclopramide (10 mg par sachet) indiquée chez l'adulte dans le traitement symptomatique de la crise de migraine et des troubles digestifs associés (nausées, vomissements). 

Dans son avis du 2 mars 2016, la Commission de la transparence a révisé le SMR de cette spécialité, le passant d'important à modéré, en raison d'un rapport efficacité/effets indésirables jugé moyen. 

Cette position s'appuie sur les dernières données de tolérance du métoclopramide, et notamment sur le risque d'effets indésirables cardiovasculaires désormais mentionné dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de MIGPRIV.

MIGPRIV ne doit être prescrit qu’en cas de nausées ou de vomissements associés à la crise de migraine (illustration).


Une part à charge plus importante pour l'assuré 
A compter du 1er juillet 2016, le taux de remboursement de MIGPRIV poudre pour solution buvable (acétylsalicylate de lysine, chlorhydrate de métoclopramide) passe de 65 % à 30 %.

En pratique, le prix de vente (hors honoraire de dispensation) de MIGPRIV est de 6,76 euros (6 sachets) et la part de l'assuré passera à 70 % à partir de cette date (hors prise en charge par une complémentaire santé).

Un SMR devenu modéré en raison des effets indésirables cardiovasculaires du  métoclopramide
Le taux de remboursement des médicaments par la Sécurité sociale est déterminé en fonction du service médical rendu (SMR) (Cf. Tableau I).
 
Tableau I - Taux de remboursement des médicaments en fonction du SMR
Type de médicament Taux de remboursement
Médicament reconnu comme irremplaçable et coûteux 100%
Médicament au SMR important 65%
Médicament au SMR modéré 30%
Médicament au SMR faible 15 %

Jusqu'à présent, le SMR de MIGPRIV était jugé important par la Commission de la transparence (Cfavis du 28 avril 2010) dans le traitement symptomatique de la crise de migraine et des troubles digestifs associés (nausées, vomissements) chez l'adulte (CfVIDAL Reco Migraine).

Entre temps, de nouvelles données de tolérance relatives aux effets indésirables cardiovasculaires du  métoclopramide (notre article du 4 mars 2014 sur les spécialités de métoclopramide) ont été publiées et le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de MIGPRIV a été actualisé en conséquence (Cf. Encadré 1).
 
Encadré 1 - Extrait du RCP de MIGPRIV - Rubrique Effets indésirables
Affections cardiaques et affections vasculaires :
  • Des cas d'hypotension ont pu être observés.
  • Des cas de bradycardie, de bloc sino-auriculaire ont été rapportés, en particulier avec la forme injectable du métoclopramide seul.
  • Cas d'arrêts cardiaques, en particulier avec la forme injectable du métoclopramide seul.
  • Cas d'allongement de l'intervalle QT à l'électrocardiogramme.
  • Cas de torsades de pointes.

Des effets indésirables respiratoires liés à l'aspirine, à type d'œdème pulmonaire non cardiogénique, ont également été ajoutés.

Lors du renouvellement de l'inscription de MIGPRIV au remboursement (avis du 2 mars 2016), la Commission de la transparence a donc jugé que son rapport efficacité/effets indésirables était devenu moyen et considéré que son SMR était modéré.

Une posologie maximale qui tient compte de la teneur en métoclopramide
Réservé à l'adulteMIGPRIV est un médicament du traitement de la crise de migraine qui ne doit être prescrit qu'en cas de nausées ou de vomissements associés à la crise

Un sachet de MIGPRIV contient 900 mg d'acide acétylsalicylique et 10 mg de métoclopramide.


La posologie est de 1 sachet à prendre dès l'apparition des signes précurseurs de la crise. La prise peut être renouvelée 1 fois si nécessaire, en respectant un intervalle d'au moins 6 heures.

Il ne faut pas dépasser 3 sachets par 24 heures (2 sachets pour les sujets âgés), ce qui correspond à la posologie maximale de métoclopramide de 30 mg par jour.

MIGPRIV ne doit pas être utilisé en prophylaxie

Pour aller plus loin
Avis relatif à la décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie portant fixation du taux de participation de l'assuré applicable à MIGPRIV (Journal officiel du 29 juin - texte 112)
Avis de la Commission de la transparence (HAS, 2 mars 2016)
Compte rendu de la réunion de la Commission de la transparence du 7 octobre 2015

Sur VIDAL.fr
Spécialités contenant du métoclopramide : ce qu'il faut retenir (4 mars 2014)