En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 : obligations et nouveautés

1
2
3
4
5
5.0 (2 notes)
vu par 6037 lecteurs
Publié sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé le 9 février dernier, le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 comporte, parmi les principales nouveautés : 
  • l'obligation pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 d'être vaccinés contre 11 maladies infectieuses (sauf contre-indication médicale reconnue) contre 3 auparavant (diphtérie, tétanos, poliomyélite) ; 
  • la commercialisation prochaine (en 2018) de nouveaux vaccins :
    • l'un, hexavalent, contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, les infections à Haemophilus influenzae de type b et l'hépatite B : VAXELIS ;
    • les autres, tétravalents contre la grippe saisonnière : FLUARIX TETRA, INFLUVAC TETRA, VAXIGRIP TETRA
  • l'arrêt de commercialisation du vaccin rougeoleux monovalent ROUVAX qui ne sera plus disponible à partir du mois d'avril 2018 (notre article du 1er décembre 2017), date de la péremption des doses restantes.

Enfin, les recommandations relatives aux populations particulières (immunodéprimés, prématurés, femmes enceintes, sujets âgés) ont été régroupées au sein d'un nouveau chapitre dédié.

Onze vaccinations seront exigibles pour l'entrée ou le maintien en collectivité à partir du 1er juin 2018 pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018 (illustration).


Onze vaccinations obligatoires pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018
Le calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 a été publié le 9 février 2018 sur le site du Ministère des Solidarités et de la Santé avec, parmi les prinicipaux changements, l'ajout de 8 vaccinations obligatoires aux 3 vaccinations qui l'étaient déjà :
  • nouvelles vaccinations obligatoires (auparavant recommandées) : coqueluche, infections invasives à Haemophilus influenzae de type b (Hib), hépatite B, infections à pneumocoque, infections invasives à méningocoque de sérogroupe C, rougeole, oreillons et rubéole ;
  • vaccinations déjà et toujours obligatoires : diphtérie, tétanos et poliomyélite.

Ces 11 vaccinations obligatoires sont pratiquées dans les 18 premiers mois de l'enfant, sauf contre-indications reconnues (CfPage 70 du Calendrier 2018), selon le nouveau calendrier en vigueur (Cf. Tableau I). 
 
Tableau I - Tableau synoptique du calendrier des vaccinations obligatoires chez le nourrisson (d'après les Recommandations vaccinales 2018 - page 44)

Les vaccins indiqués sur fond jaune existent sous forme combinée. 
Les 6 encadrés verts correspondent aux consultations, avec les co-administrations possibles
 
Au total, pour une vaccination complète contre les 11 maladies, 10 injections sont nécessairesréparties sur 6 consultations.

Ces 11 vaccinations obligatoires sont exigibles pour l'entrée ou le maintien en collectivité à partir du 1er juin 2018 pour tout enfant né à partir du 1er janvier 2018.

Il est précisé que "Lorsqu'une ou plusieurs vaccinations font défaut, le code de la santé publique prévoit que l'enfant est admis provisoirement. Les vaccinations obligatoires doivent alors être, selon le calendrier des vaccinations, réalisées dans un délais de trois mois et ensuite poursuivies" (Cf. Avis de la HAS de novembre 2017).


Un nouveau vaccin hexavalent
Les vaccins correspondant aux 11 valences obligatoires chez le nourrisson, seules ou en association (abréviations identiques à celles utilisées dans le tableau sur le calendrier vaccinal ci-dessus) sont actuellement les suivants : 
 
Valences Vaccins
DTCaP INFANRIXTETRA
TETRAVAC-ACELLULAIRE
DTCaP-Hib INFANRIXQUINTA
PENTAVAC
DTCaP-Hib-Hep B INFANRIX HEXA
HEXYON
Hib ACT-HIB
Hep B ENGERIX B 10
HBVAXPRO 5
PnC PREVENAR 13
 
MnC
MENJUGATE
NEISVAC
ROR M-M-RVAXPRO
PRIORIX
NB : les abbréviations utilisées dans ce tableaux sont les mêmes que celles employées dans le Tableau I au-dessus

Un nouveau vaccin hexavalent sera commercialisé en 2018 (en avril selon nos sources) par le laboratoire MSD Vaccins : VAXELIS.
Il s'ajoutera à ceux déjà commercialisés :  INFANRIX HEXA (laboratoire GSK) et HEXYON (laboratoire Sanofi Pasteur Europe).

Nouveaux vaccins tétravalents contre la grippe

Les vaccins disponibles pour la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2017/2018 étaient des vaccins inactivés trivalents composés de 2 souches A (H1N1 et H3N2) et d'une souche B (Yamagata ou Victoria) et indiqués chez l'adulte et chez l'enfant à partir de 6 mois IMMUGRIPINFLUVAC et VAXIGRIP (notre article du 5 octobre 2017).

L'instabilité génétique des virus grippaux impose un ajustement à chaque saison de la composition du vaccin selon les recommandations de l'OMS (notre article du 9 novembre 2017). Depuis 1985, deux lignées de virus grippal B (B/Victoria et B/Yamagata), différentes sur le plan génétique et antigénique, circulent alternativement ou concomitamment pendant les saisons épidémiques. De ce fait, l'OMS à reconnu l'intérêt de disposer de vaccins quadrivalents incluant deux souches B.

A ce titre, de nouveaux vaccins contre la grippe saisonnière seront commercialisés pour la prochaine campagne de vaccination 2018/2019
Il s'agit de vaccins tétravalents indiqués dans l'immunisation active contre la grippe causée par les 2 sous-types viraux H1N1 et H2N3 de la grippe A et les 2 types viraux Yamagata et Victoria de la grippe B :
  • chez les adultes et les enfants à partir de 3 ans pour FLUARIX TETRA ;
  • chez les adultes à partir de 18 ans pour INFLUVAC TETRA et VAXIGRIP TETRA.

A noter qu'à ce jour, aucune recommandation d'utilisation préférentielle des vaccins quadrivalents par rapport aux vaccins trivalents n'a été émise par l'OMS.

Arrêt de commercialisation du vaccin monovalent contre la rougeole ROUVAX
En décembre 2017, le laboratoire Sanofi Pasteur Europe annonçait l'arrêt de commercialisation du vaccin contre la rougeole ROUVAX poudre et solvant pour suspension injectable (notre article du 1er décembre 2017).

ROUVAX est le seul vaccin rougeoleux monovalent disponible sur le marché français. Les autres sont des vaccins trivalents contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (M-M-RVAXPRO et PRIORIX).

En pratique, ROUVAX ne sera plus disponible à partir du mois d'avril 2018, date de la péremption des doses restantes.
Actuellement, ce vaccin est réservé aux nourrissons âgés de 6 à 11 mois devant être vaccinés dans un contexte de post-exposition ou de voyage en zone à risque.

Dans ces situations, le schéma de vaccination a été adapté pour permettre l'utilisation des vaccins trivalents rougeole-oreillons-rubéole : une dose de vaccin trivalent (hors AMM entre 6 et 8 mois révolus) dans les 72 heures suivant le contact présumé (dans ce cas l'enfant recevra par la suite deux doses de vaccin trivalent suivant les recommandations du calendrier vaccinal : 1re dose à l'âge de 12 mois, 2e dose entre 16 et 18 mois).

Un chapitre dédié à la vaccination des populations particulières
Les populations spécifiques concernées par les recommandations vaccinales regroupent, outre les personnes âgées, les personnes immunodéprimées ou aspléniques, les nourrissons prématurés et les femmes enceintes.

Toutes les recommandations concernant ces populations particulières ont été rassemblées dans un chapitre spécifique (Châpitre 2.18, page 34).
Les références aux personnes immunodéprimées ne figurent désormais plus dans les autres chapitres.


Des tableaux synoptiques sont proposés à la fin du document pour visualiser en pratique les différentes vaccinations à réaliser en fonctions des populations concernées (pages 43 à 70).

Pour aller plus loin
Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 (Ministère des Solidarités et de la Santé, 9 février 2018) 
Recommandation vaccinale - Nécessité des rappels vaccinaux chez l'enfant - Exigibilité des vaccinations en collectivité (HAS, novembre 2017)


Sur VIDAL.fr

Commentaires (0)