En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

DEPAKOTE (divalproate de sodium) : remise à disposition normale

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1242 lecteurs
L'approvisionnement de DEPAKOTE 250 mg et 500 mg comprimés gastrorésistants (divalproate de sodium) a repris normalement depuis début septembre 2018.

DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium (illustration).


Remise à disposition normale
Soumis à des tensions plusieurs mois, l'approvisionnement de DEPAKOTE 250 mg et 500 mg comprimé gastrorésistant (divalproate de sodium) a repris normalement depuis début septembre.

Les contingentements appliqués à la distribution de cette spécialité sont levés.  

Pour mémoire
DEPAKOTE est indiqué dans le traitement des épisodes maniaques du trouble bipolaire en cas de contre-indication ou d'intolérance au lithium.
La poursuite du traitement après l'épisode maniaque peut être envisagée chez les patients ayant répondu au divalproate de sodium lors de l'épisode aigu.
Le valproate est contre-indiqué (Cf. notre article du 13 juin 2018) :
  • pendant la grossesse ;
  • chez les femmes en âge de procréer, sauf si toutes les conditions du programme de prévention de la grossesse sont remplies.

Pour aller plus loin
DEPAKOTE 250 mg et 500 mg, comprimé gastro-résistant - Remise à disposition (ANSM, 31 août 2018)

Sur VIDAL.fr
Valproate : interdiction chez toutes les patientes enceintes ou en âge de procréer, sauf exception
DEPAKOTE (divalproate de sodium) : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville (6 mars 2017)

Commentaires (1)

Le 21/09/2018 à 10:53
avatar pinpin
pinpin Infirmier/Infirmière
Votre présentation de ce médicament est faux la dépakote ne soigne pas l'épilépsie. Dans la présentation en menu principal vous l'avez marqué et dans l'article vous présentez un dessin représentant un E.E.G avec l'intitulé qui souligne le fait que cela est pour les crises d'épilepsie. Il faut rentrer plus loin dans l'article pour constater enfin que c'est un Neuroleptique qui soigne les phases maniaques dans la maladie Bipolaire. Je le souligne par le fait que l'on est pas mal embêté avec les agents de la CPAM a ce sujet. Qui souhaitent que les officines pharmaceutiques donnent de la DEPAKINE moins cher et qui soigne lui effectivement les epileptiques;

0 0
Le 21/09/2018 à 19:42
avatar Modérateur
Modérateur
Bonsoir,;

Vous avez tout à fait raison, veuillez nous excuser de cette erreur, qui vient donc d'être corrigée.

Bien à vous.

0 0