En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

Grippe : pharmacien(ne)s et infirmier(e)s peuvent désormais vacciner les femmes enceintes et les primovaccinants

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 3442 lecteurs
Trois textes publiés au Journal officiel du 26 septembre 2018 autorisent désormais l’infirmier/ère ou le/la pharmacien/enne d’officine à vacciner contre la grippe saisonnière les primovaccinants (1re vaccination) et les femmes enceintes dans les régions participant à l’expérimentation, au même titre que les autres patients majeurs. 

Les infirmiers/ères et les pharmaciens/ennes peuvent désormais vacciner contre la grippe saisonnière les primo-vaccinants et les femmes enceintes (illustration).


Elargissement de la vaccination contre la grippe par les infirmiers/ères et les pharmaciens/ennes
La vaccination contre la grippe saisonnière par les infirmiers/ères et les pharmaciens/ennes d'officine participant à l'expérimentation en cours dans plusieurs régions est élargie à certaines populations qui étaient jusqu'à présent exclues.

Un décret (texte 11) et 2 arrêtés (texte 14 et texte 15) publiés au Journal officiel du 26 septembre 2018 modifient en effet les conditions de réalisation de la vaccination antigrippale par ces professionnels de santé.  

Dans les deux cas, les pharmaciens/ennes d'officine et les infirmiers/ères (Cf. Encadré 1 et 2peuvent désormais vacciner les personnes majeures :  
  • n'ayant jamais été vaccinées contre la grippe (primovaccinants), 
  • les femmes enceintes.
 
Encadré 1 - Vaccination contre la grippe saisonnière par les infirmiers/ères
Le décret du 25 septembre 2018 modifie l'article R. 4311-5-1 du code de la Santé publique.

Version antérieure : 
L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer l'injection du vaccin antigrippal, à l'exception de la première injection, dans les conditions définies à l'article R. 4311-3 et conformément au résumé des caractéristiques du produit annexé à l'autorisation de mise sur le marché du vaccin injecté, sur certaines personnes dont les conditions d'âge et les pathologies dont elles peuvent souffrir sont précisées par arrêté du ministre chargé de la santé.

L'infirmier ou l'infirmière indique dans le dossier de soins infirmiers l'identité du patient, la date de réalisation du vaccin ainsi que le numéro de lot du vaccin lors de l'injection. Il ou elle déclare au centre de pharmacovigilance les effets indésirables portés à sa connaissance susceptibles d'être dus au vaccin.

Nouvelle version en vigueur : 
L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer l'injection du vaccin antigrippal dans les conditions définies à l'article R. 4311-3 et conformément au résumé des caractéristiques du produit annexé à l'autorisation de mise sur le marché du vaccin injecté, sur certaines personnes dont les conditions d'âge et les pathologies dont elles peuvent souffrir sont précisées par arrêté du ministre chargé de la santé.

L'infirmier ou l'infirmière indique dans le dossier de soins infirmiers l'identité du patient, la date de réalisation du vaccin ainsi que le numéro de lot du vaccin lors de l'injection. Il ou elle déclare au centre de pharmacovigilance les effets indésirables portés à sa connaissance susceptibles d'être dus au vaccin.
 
Encadré 2 - Personnes pouvant bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier pratiqué par un infirmier ou une infirmière
L'arrêté du 25 septembre 2018 modifie l'arrêté du 14 novembre 2017 fixant la liste des personnes pouvant bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier pratiquée par un infirmier ou une infirmière 

Version antérieure : 
Peuvent bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier effectuée par un infirmier ou une infirmière selon les modalités définies à l'article R. 4311-5-1 du code de la santé publique :
1° Les personnes âgées de 65 ans et plus ;
2° A l'exception des femmes enceintes, les personnes adultes pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée dans le calendrier des vaccinations en vigueur.

Nouvelle version en vigueur : 
Peuvent bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier effectuée par un infirmier ou une infirmière :
1° Les personnes âgées de 65 ans et plus, et les personnes majeures pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée dans le calendrier des vaccinations en vigueur, à l'exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure.

Il n'y a plus de restrictions pour les femmes enceintes. 

Seules les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure sont exclues de la vaccination par les pharmaciens/ennes d'officine et les infirmiers/ères.

Ces nouvelles mesures visent à élargir la couverture vaccinale dans le cadre du plan prévention de la stratégie nationale de santé.
Elles s'inscrivent également dans la démarche d'harmonisation des compétences entre professionnels de santé en matière de vaccination contre la grippe saisonnière, recommandée par la Haute Autorité de Santé (HAS, juillet 2018).

 
Vaccination en pharmacie : suppression des restrictions pour les immunodéprimés et les patients sous anticoagulants
L'arrêté du 25 septembre 2018 (texte 14supprime également deux restrictions à la vaccination par le pharmacien (Cf. Encadré 3) :
  • patients ayant un terrain immunodéprimé, 
  • patients présentant des troubles de la coagulation ou sous traitement anti-coagulants.

Pour ces 2 dernières populations considérées à risque particulier, le texte en vigueur jusqu'à présent précisait d'orienter ces patients vers leur médecin traitant. Ce n'est désormais plus le cas. 
 
Encadré 3 - Vaccination contre la grippe saisonnière par les pharmaciens 
L'arrêté du 25 septembre 2018 modifie l'arrêté du 10 mai 2017 issu de l'article 66 de la Loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 (Loi du 23 décembre 2016)

Arrêté du 10 mai 2017 non modifié : 
Le pharmacien est autorisé à vacciner contre la grippe saisonnière, les personnes adultes âgées de 18 ans et plus, ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur à l'exception des femmes enceintes et des personnes qui n'ont jamais été vaccinées contre la grippe.
La liste des populations ciblées par les recommandations vaccinales est publiée, chaque année, dans le calendrier des vaccinations édité par le ministère chargé de la santé.
Les personnes à risque particulier (terrains immunodéprimés, antécédents de réaction allergique à une vaccination antérieure, patients présentant des troubles de la coagulation ou sous traitement anti-coagulants) identifiées par le pharmacien lors de l'entretien pré-vaccinal sont orientées vers leur médecin traitant.

Arrêté du 10 mai 2017 modifié : 
Le pharmacien est autorisé à vacciner contre la grippe saisonnière, les personnes majeures, ciblées par les recommandations vaccinales en vigueur à l'exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure.
La liste des populations ciblées par les recommandations vaccinales est publiée, chaque année, dans le calendrier des vaccinations édité par le ministère chargé de la santé.
Les personnes  identifiées par le pharmacien lors de l'entretien pré-vaccinal comme présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure sont orientées vers leur médecin traitant.

Deux nouvelles régions expérimentales
La saison de vaccination contre la grippe saisonnière 2018/2019 est par ailleurs marquée par un élargissement géographique de cette expérimentation vaccinale en pharmacie d'officine ; les régions Occitanie et Hauts-de-France sont intégrées. 
A ce jour, l'expérimentation de la vaccination contre la grippe par le pharmacien est réalisée dans 4 régions : 
  • Nouvelle-Aquitaine et Auvergne Rhône Alpes, 
  • Occitanie et Hauts-de-France.

Dans le PLFSS 2019 présenté le 25 septembre 2018, le Gouvernement souhaite une généralisation de la vaccination antigrippale à l'officine sur l'ensemble du territoire pour la saison grippale 2019/2020

Pour aller plus loin
Décret n° 2018-805 du 25 septembre 2018 relatif aux conditions de réalisation de la vaccination antigrippale par un infirmier ou une infirmière (Journal officiel du 26 septembre 2018 - texte 11)
Arrêté du 25 septembre 2018 modifiant l'arrêté du 10 mai 2017 pris en application de l'article 66 de la loi n° 2016-1827 du 23 décembre 2016 de financement de la sécurité sociale pour 2017 (Journal officiel du 26 septembre 2018 - texte 14)
Arrêté du 25 septembre 2018 modifiant l'arrêté du 14 novembre 2017 fixant la liste des personnes pouvant bénéficier de l'injection du vaccin antigrippal saisonnier pratiquée par un infirmier ou une infirmière (Journal officiel du 26 septembre 2018 - texte 15)
Recommandation vaccinale sur l'extension des compétences des professionnels de santé en matière de vaccination contre la grippe saisonnière (HAS, juillet 2018)
Textes définissant les modalités de l'expérimentation en officine
Décret n° 2017-985 du 10 mai 2017 relatif à l'expérimentation de l'administration par les pharmaciens du vaccin contre la grippe saisonnière 


Sur VIDAL.fr
PLFSS 2019 : principales annonces, dont un soutien aux médicaments innovants et aux génériques (
27 septembre 2018)
 

Commentaires (1)

Le 29/09/2018 à 15:56
avatar L'ancien
L'ancien Infirmier/Infirmière
Dans le cadre de la prévention, il est très regrettable de ne pas permettre une augmentation de la couverture vaccinale en permettant aux professionnels infirmiers de vacciner les personnes n'ayant aucun antécédent particulier.
C'est quand même ubuesque d'avoir le droit de vacciner sans prescription des patients pathologiques et de ne pas pouvoir le réaliser sur des patients n'ayant aucun facteurs de risques.

2 1