En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

IOPIDINE 1 % m/V collyre en solution : désormais non recommandé pendant la grossesse

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 774 lecteurs
Depuis le mois de mai 2018, les conditions d'utilisation de l'hypotensif oculaire IOPIDINE 0, 5 % et 1 % m/V collyre en solution (apraclonidine) ont été modifiées, notamment pour le dosage à 1 % qui n'est plus recommandé pendant la grossesse. 

Cependant, les nouvelles boîtes de IOPIDINE 1 % contenant la notice actualisée ne sont pas disponibles à ce jour : elles ne seront distribuées en pharmacie qu’à partir de janvier 2019. 

Dans l'attente, l’ancienne version de IOPIDINE 1 % (avec l’ancienne notice) reste disponible afin de répondre aux besoins des patients et il est demandé aux pharmaciens de remettre physiquement une notice actualisée pour chaque dispensation de ce collyre. 

Le collyre hypotenseur IOPIDINE 1 % n'est désormais plus recommandé pendant la grossesse (illustration).


Modification de l'AMM, notamment pendant la grossesse
L'autorisation de mise sur le marché (AMM) de l'hypotenseur oculaire IOPIDINE collyre en solution (apraclonidine) a été modifiée, notamment pour IOPIDINE 1 % m/V :
  • au niveau de la rubrique "Fertilité, grossesse, allaitement" : la mention "IOPIDINE n'est pas recommandé pendant la grossesse" a été ajoutée au RCP (résumé des caractéristiques du produit). Auparavant, aucune recommandation n'était mentionnée ; 
  • au niveau de la rubrique "Effets indésirables" : les fréquences d'effets indésirables (rougeur de l'oeil, sensation de sécheresse nasale, fatigue, maux de tête) ont été modifiées et de nouveaux effets ont été ajoutés (diminution ou augmentation de la tension artérielle) avec une fréquence indéterminée.
Ces nouvelles modalités d'utilisation de IOPIDINE sont entrée en vigueur en mai 2018.
 
Retard de mise à jour pour la notice fournie dans les boîtes
Le collyre en solution IOPIDINE est disponible sous deux présentations, l'une à 0,5 % l'autre à 1 % et, à ce jour, le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de ces spécialités a été actualisé (Cf. Monographies VIDAL de IOPIDINE 0,5 % et de IOPIDINE 1 %). 

S'agissant des notices, celle fournie à l'intérieur des boîtes de IOPIDINE 0,5 % est mise à jour, ce qui n'est pas le cas pour IOPIDINE 1 % : les premiers lots contenant ces notices actualisées (Cf. Encadré 1) ne seront distribuées qu'à partir de janvier 2019. 

Encadré 1 - Mise à jour de l'information relative à la grossesse dans la notice de IOPIDINE
Nouvelle version Ancienne version
IOPIDINE ne doit pas être utilisé si vous êtes enceinte, planifiez une grossesse ou si vous allaitez. Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, IOPIDINE ne doit être utilisé qu'en cas de nécessité absolue.

En attendant l'actualisation de ces notices et leur distribution dans le circuit de distribution, le laboratoire Novartis met à disposition les anciennes versions de ce médicament (comportant l'ancienne notice) de façon à limiter l'indisponibilité de IOPIDINE 1 %.

Durant cet intervalle, il est demandé aux pharmaciens de remettre physiquement aux patients un exemplaire de la nouvelle notice, à chaque dispensation. 
Les copies de la version actualisée de la notice de IOPIDINE 1 % sont distribuées auprès des officines par les grossistes, accompagnée d'un courrier à l'attention des pharmaciens

Difficultés d'approvisionnement en prévision
Malgré cette mesure, des difficultés d'approvisionnement sont possibles dans les prochaines semaines. 
Dans ce cas, le laboratoire indique, dans une lettre à l'attention des ophtalmologistes, que le dosage IOPIDINE 0,5 % (flacon compte-gouttes de 5 mL) peut être utilisé en tant qu'alternative, bien que leurs indications ne se superposent pas strictement (Cf. Encadré 2). 

 
Encadré 2 - Indications de IOPIDINE
IOPIDINE 1 % M/V
collyre en solution
IOPIDINE 0,5 %
collyre en solution
IOPIDINE 1 % est indiqué pour contrôler ou prévenir les élévations post-chirurgicales de la pression intra-oculaire chez les patients venant de subir une intervention au laser au niveau du segment antérieur de l'œil (les études cliniques ont été conduites sur des trabéculoplasties, des iridotomies et des capsulotomies). IOPIDINE 0,5 %, collyre en solution est indiqué dans le traitement additionnel à court terme du glaucome chronique chez les patients recevant un traitement médical à la dose maximale tolérée et nécessitant une réduction supplémentaire de la pression intra-oculaire (PIO) afin de retarder le traitement au laser ou le traitement chirurgical.

L'efficacité de IOPIDINE à réduire la PIO diminue avec le temps chez la majorité des patients. Même si certains patients ont pu être traités avec succès par IOPIDINE sur de plus longues périodes, l'effet bénéfique n'excède pas un mois chez la plupart des patients.

L'ajout de IOPIDINE chez des patients utilisant déjà deux médicaments réduisant la formation d'humeur aqueuse (c'est-à-dire bêta-bloquants plus inhibiteur de l'anhydrase carbonique) comme un traitement médical maximal toléré ne se traduit pas nécessairement par un effet bénéfique supplémentaire.
En effet, IOPIDINE agit en réduisant la formation d'humeur aqueuse et l'addition d'un troisième médicament agissant par ce mécanisme ne conduit pas nécessairement à un abaissement significatif de la PIO.
 
Pour aller plus loin
IOPIDINE 1 % m/V, collyre en solution - Rupture de stock (ANSM, 6 décembre 2018)
Lettre d'information aux pharmaciens relative aux modifications d'utilisation de IOPIDINE 1 % (sur le site de l'ANSM, novembre 2018)
Lettre d'information à l'attention des ophtalmologistes (sur le site de l'ANSM, novembre 2018)

Commentaires (0)