En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

GRANIONS DE BISMUTH 2 mg/2 mL solution buvable en ampoule : désormais délivrable sans ordonnance

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 1658 lecteurs
Le bismuth en solution buvable dispose désormais d'une dose d'exonération permettant la délivrance sans ordonnance de certaines spécialités en fonction de la dose de bismuth qu'elles contiennent.

GRANIONS DE BISMUTH 2 mg/2 mL solution buvable en ampoule répondant aux critères d'exonération, cette spécialité peut désormais être délivrée sans ordonnance.
 

Les ampoules de GRANIONS DE BISMUTH 2 mg/2 mL solution buvable peuvent désormais être délivrées sans ordonnance (illustration).


Les conditions de délivrance des substances vénéneuses ont été modifiées par un arrêté du 24 avril 2019 selon lequel le bismuth en solution buvable peut désormais être délivré sans ordonnance sous certaines conditions :
  • la quantité de bismuth par prise ne doit pas dépasser 2 mg, 
  • la quantité maximale de bismuth par présentation (quantité remise au public) doit être de 20 mg maximum. 

Une spécialité concernée : GRANIONS DE BISMUTH en ampoule
Sur le marché français, ces nouvelles dispositions d'exonération s'appliquent à la spécialité GRANIONS DE BISMUTH 2 mg/2 mL solution buvable en ampoule (Cf. Encadré 1) :    
  • qui contient 2 mg de bismuth par ampoule, 
  • et qui est conditionnée en boîte de 10 ampoules, soit 20 mg de bismuth par présentation. 

En conséquence, cette spécialité (CIP 3400930462218) peut désormais être délivrée sans ordonnance. 

Encadré 1 - Indication thérapeutique de GRANIONS DE BISMUTH
Utilisé comme modificateur du terrain, en particulier au cours d'états infectieux viraux de la sphère ORL, d'états grippaux. 

Ce médicament est réservé à l'adulte. 

Pour rappel, en l'absence de données expérimentales et cliniques, et par mesure de précaution, l'utilisation de cet oligo-élément est à éviter pendant la grossesse et l'allaitement.

Pour aller plus loin 
Arrêté du 24 avril 2019 modifiant l'arrêté du 22 février 1990 portant exonération à la réglementation des substances vénéneuses destinées à la médecine humaine - BISMUTH (Journal officiel du 2 mai 2019 - texte 15)

Commentaires (0)