En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.x

SYNACTHENE RETARD : rupture de stock en ville jusqu'à fin juin 2019

1
2
3
4
5
(aucun avis)
vu par 498 lecteurs
Des difficultés d'approvisionnement en SYNACTHENE RETARD 1 mg/1 mL suspension injectable IM (tétracosactide/zinc) sont à l'origine d'une rupture de stock de ce médicament en ville. 

A l'hôpital, la distribution de cette hormone corticotrope reste normale.

Le tétracosactide est une corticostimuline de synthèse possédant les propriétés stimulantes de l'ACTH sur la corticosurrénale (illustration).


L'hormone corticotrope SYNACTHENE RETARD 1 mg/1 mL suspension injectable IM (tétracosactide/zinc) fait l'objet d'une rupture de stock en ville, en raison de difficultés d'approvisionnement (Cf. Encadré 1). 
 
Encadré 1 - Indications de SYNACTHENE RETARD
  • Indication thérapeutique : traitement de 2e intention du syndrome de West (ou spasmes infantiles), en cas d'inefficacité des traitements corticoïdes par voie orale.
  • Indication diagnostique : exploration dynamique de la corticosurrénale.

Le laboratoire Alfasigma a décidé de réserver le stock disponible au marché hospitalier, permettant ainsi de maintenir une distribution normale (non contingentée) dans les établissements de santé. 

Une remise à disposition normale est annoncée pour la deuxième quinzaine du mois de juin 2019.
La recherche d'une solution alternative est en cours.

Cette situation ne concerne pas la spécialité SYNACTHENE 0,25 mg/mL solution injectable (tétracosactide).
 
Pour aller plus loin
SYNACTHENE RETARD 1 mg/1 ml, suspension injectable I.M - Tension d'approvisionnement (ANSM, 10 mai 2019)
Lettre d'information du laboratoire aux endocrinologues, neurologues, pédiatres, pharmaciens hospitaliers et d'officine (sur le site de l'ANSM, 9 mai 2019)

Commentaires (0)